Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Ils reconstituent des scènes de la Libération de 1944 pour un docufiction à Saint-Maurice-Colombier

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon

Le tournage d'un docufiction sur la seconde guerre mondiale est en cours dans quelques villages du Doubs, notamment à Saint-Maurice-Colombier. Des témoignages de personnes ayant vécu, enfant, la Libération de 1944. Le film "La mémoire libérée : une enfance de guerre" est prévu pour mai prochain.

Le film est réalisé par Michel Fino et Francis Jakino.
Le film est réalisé par Michel Fino et Francis Jakino. © Radio France - Adeline Divoux

Saint-Maurice-Colombier, France

Le tournage du docufiction "La mémoire libérée : une enfance de guerre" a démarré en juin dernier dans quelques villages au sud de Montbéliard. Un film de 50 minutes qui aborde la seconde guerre mondiale et notamment la Libération de 1944. Le projet est initié par une association de Saint-Maurice-Colombier, "Dis mamie". 

Les réalisateurs, Michel Fino et Francis Jakino, ont filmé les témoignages d'octogénaires qui ont vécu la Libération lorsqu'ils étaient enfants. "Les interviews étaient difficiles, car c'est beaucoup d'émotion, on revit cette période avec ces personnes", glisse Michel Fino. Ce choix de période historique n'a pas été fait au hasard. "Au départ, nous voulions travailler sur les années 1946-1947 après guerre, mais en donnant la parole aux anciens dans les Ehpad qui étaient là à ce moment-là, on s'est rendu compte que la Libération avait vraiment marqué leur enfance", indique Catherine Baumont, la présidente de "Dis mamie". 

Des témoignages illustrés par des scènes reconstituées

Pour illustrer ces témoignages, les réalisateurs ont tourné des scènes reconstituées avec des acteurs bénévoles. Des scènes de la Libération ont d'ailleurs été mises en boîte ce dimanche à Saint-Maurice-Colombier. Une trentaine de figurants en tout. Parmi eux, Adrien, jouant le rôle d'un soldat. "On peut honorer les anciens qui ont combattu ici, pour ne pas qu'ils tombent dans l'oubli. Faire ce genre de film permet de donner une autre vision que le livre d'histoire avec des photos en noir et blanc", lance ce collectionneur et passionné de la seconde guerre mondiale. 

Hors champ, dans le public, Renato assiste à la scène. Cet octogénaire a vécu la Libération. Il avait alors 6 ans et vivait en Italie. De cet épisode, il garde des souvenirs marquants : "Surtout à l'arrivée des Américains ! Nous avons goûté notre premier bonbon grâce à eux ! [rires]".

Le film devrait être bouclé en mai prochain. Diffusion prévue les 30 et 31 mai à Saint-Maurice-Colombier dans une grange. Des dates où le village tout entier reconstituera le quotidien des habitants pendant la période de la Libération

Un hommage aux soldats étrangers

Un autre projet a été initié par l'association "Dis mamie". "Nous effectuons aussi un travail sur la trentaine de soldats venus d'Afrique du Nord, qui sont morts à Saint-Maurice-Colombier pour que l'on soit libres aujourd'hui", glisse Catherine Baumont. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu