Culture – Loisirs

Ils veulent sauver le Tivoli à Clisson

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan dimanche 17 septembre 2017 à 4:00

Le Tivoli participe à l'atmosphère italienne de Clisson
Le Tivoli participe à l'atmosphère italienne de Clisson © AFP -

L'association qui veut sauver le Tivoli, à Clisson, profite des journées du patrimoine, ce week end, pour faire découvrir cet ancien théâtre-cinéma et expliquer pourquoi elle veut le préserver malgré l'incendie qui l'a ravagé il y a plusieurs années.

Pour les journées du patrimoine ce week end, ce sont 626 animations qui ont lieu en Loire-Atlantique et 391 en Vendée. De quoi découvrir les grands classiques : châteaux, églises, musées, jardins... mais aussi des endroits plus insolites, comme à Clisson. L'association qui veut sauver le Tivoli en profite pour nous faire découvrir cet ancien théâtre-cinéma et pour nous expliquer pourquoi il faut le conserver.

Un concert des Frères Jacques pour les victimes de l'inondation de 1960

Le Tivoli, c'est un théâtre de style italien, construit au début du XXe siècle par la petite-fille de François-Frédéric Lemot, celui qui a donné à Clisson son petit côté italien. La ville de Clisson l'achète quelques années plus tard. Il est transformé en cinéma en 1946 et, en 1961, les Frères Jacques y donnent en concert au profit des victimes de l’inondation de 1960. Le cinéma finit par fermer en 1986 et, à partir de 1993, le Tivoli est laissé à l'abandon. Ça coûte trop cher de le rénover.

Menacé de destruction

Le bâtiment est ensuite squatté jusqu'à un incendie qui en ravage l'intérieur en 2008. Seuls les murs résistent aux flammes. Il a été question de le détruire pendant un temps, un projet auquel se sont vivement opposés les membres de "Sauvons le Tivoli". "C'est le parfum d'Italie de la ville, en face du château. Les deux monuments se font face, de part et d'autre de la rivière, chacun sur son éperon rocheux."

Le Tivoli, c'est le parfum d'Italie de Clisson

En juin, la mairie de Clisson a décidé de lancer une réflexion pour savoir quoi faire de ce bâtiment et comment l'intégrer, éventuellement, à la rénovation de la Porte Palzaise, à l'entrée du cœur historique de Clisson. "L'essentiel, c'est de sauver les murs, comme on dit", pour Jean-Pierre Garreau. "Nous, on voudrait que ça reste un lieu culturel. Ce n'est pas obligatoire qu'on en fasse un théâtre comme il était avant, ce ne serait pas réalisable financièrement, mais ça devrait rester un lieu culturel et social". Les membre de l'association voudraient aussi que le Tivoli devienne plus visible avec la rénovation du quartier. "C'est un monument qui avait été masqué par des maison qui avaient été construites à la hâte dans l'entre deux guerres et après la seconde guerre mondiale. Mais c'est un phare !", s'enthousiasme Jean-Pierre Garreau. "C'est l'âme de Clisson, c'est le parfum d'Italie de Clisson. Si on détruit cet élément là, on détruit le parfum d'Italie de la ville".

Pour expliquer tout ça, l'association "Sauvons le Tivoli" propose à tous ceux qui le souhaitent de venir découvrir le bâtiment ce samedi et ce dimanche de 14h30 à 19h.