Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Découvrez le nouveau court de Roland-Garros, dans les serres d'Auteuil

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le nouveau court de tennis construit dans le jardin des Serres d'Auteuil a été inauguré jeudi. L'enceinte a été baptisée du nom de Simonne Mathieu, une championne des années 1930. Un aboutissement très attendu par la FFT et la ville de Paris après des années de bataille judiciaire.

Le troisième plus grand court de Roland-Garros compte 5.000 places assises.
Le troisième plus grand court de Roland-Garros compte 5.000 places assises. © Radio France - Nicolas Olivier

Un stade de tennis moderne au beau milieu d'un jardin botanique classé, créé en 1898. C'est un projet très décrié qui a enfin vu le jour ce jeudi avec l'inauguration du court Simonne-Mathieu à Paris (16e arrondissement). A deux pas des serres historiques de Jean-Camille Formigé, le nouvel ensemble se compose d'une immense verrière abritant six serres tropicales. Un bâtiment conçu pour s'intégrer harmonieusement dans son environnement. "Quand on voit le résultat, ça valait le coup de s'accrocher" a dit la maire de Paris Anne Hidalgo. 

Semi-enterré, le court n'est pas visible depuis le jardin.
Semi-enterré, le court n'est pas visible depuis le jardin. © Radio France - Nicolas Olivier

6 ans de blocage

C'est peu dire que ce dossier a été compliqué. Imaginé dès 2002 par les dirigeants de la Fédération française de tennis, l'agrandissement du site de Roland-Garros est repoussé une première fois après l'échec de la candidature parisienne aux J.O. de 2012. La FFT doit renoncer à son projet initial. Une seconde version sera rejetée par le Conseil de Paris en 2009. Il sera même question de déménager le tournoi en banlieue, avant finalement que n'émerge l'idée d'annexer une partie du jardin des Serres d'Auteuil, séparé du stade par l'avenue Gordon Bennett. Nous sommes alors en 2011. La FFT va mettre six ans pour écarter tous les recours des riverains, des héritiers Formigé et des associations de défense du patrimoine. Le feu vert ne sera délivré qu'en février 2017...

Anne Hidalgo et Nicolas Sarkozy, avec Danièle Giazzi (maire du 16e) et Bernard Giudicelli (président de la FFT).
Anne Hidalgo et Nicolas Sarkozy, avec Danièle Giazzi (maire du 16e) et Bernard Giudicelli (président de la FFT). © Radio France - Nicolas Olivier

Défiguré

Les détracteurs du projet restent aujourd'hui convaincus que ce court n'aurait jamais dû sortir de terre. Pour l'historien Alexandre Gady, président de Sites et Monuments, "on a mutilé un jardin historique, protégé, où on a coupé une centaine d'arbres, où on a détruit des serres techniques qui venaient d'être reconstruites par la ville de Paris... Ce jardin il est définitivement transformé, défiguré. Ils ont soigné les choses mais encore heureux, on était dans un site classé, avec des monuments historiques, avec des labels pour les collections botaniques... La Fédération française de tennis a fait ce que n'importe quel citoyen se verrait refuser par l'Etat."

Les nouvelles serres tropicales abritent 1.000 plantes issues de quatre continents.
Les nouvelles serres tropicales abritent 1.000 plantes issues de quatre continents. © Radio France - Nicolas Olivier

Dans ce dossier, la FFT a toujours pu compter sur le soutien indéfectible de l'Etat et de la mairie. Nicolas Sarkozy comme Manuel Valls ont appuyé en leur temps un projet jugé indispensable au développement des Internationaux de France de tennis. Au début y'a toujours des gens qui râlent, mais à la fin tout le monde est content" a soufflé jeudi Nicolas Sarkozy à Anne Hidalgo.

Pour l'ancien joueur Guy Forget, aujourd'hui directeur du tournoi, "c'est un rêve qui se réalise. On était un peu à la traîne et cet agrandissement nous permettra d'accueillir le public comme les joueurs dans des conditions optimales. Grâce aux serres, il y aura une résonance et une ambiance extraordinaire sur ce court. J'ai hâte de suivre les premiers matches."

24 heures après l'ouverture de la billetterie de Roland Garros 2019, presque toutes les places pour le court Simonne-Mathieu ont déjà été vendues. La prochaine édition des Internationaux de France, du 26 mai au 9 juin, sera aussi l'occasion de découvrir la rénovation complète du court Philippe-Chatrier. Il faudra en revanche attendre encore un an pour voir du tennis sous la pluie, grâce à un toit amovible sur le central. Le projet d'extension de Roland-Garros doit s'achever en 2021. Son coût de 400 millions d'euros est intégralement pris en charge par la FFT.

Le jardin ouvert ce vendredi

Le jardin des Serres d'Auteuil ouvrira définitivement au public le 21 juin. Une journée portes ouvertes est organisée ce vendredi de 10h à 17h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess