Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

IMAGES : l'Arena Futuroscope de Poitiers coûtera 26 millions d'euros d'argent public, soit plus que prévu

-
Par , France Bleu Poitou

D'une capacité de 6.000 places et décrite comme un véritable "couteau-suisse géant", l'Aréna Futuroscope sera bientôt la plus grande salle de spectacle du Poitou, capable d'accueillir aussi bien des rock stars mondiales que des matchs de basket du PB86.

La future Arena Futuroscope en image de synthèse !
La future Arena Futuroscope en image de synthèse ! - Conseil Départemental de la Vienne

C'est en quelque sorte l'acte de naissance de l'Aréna Futuroscope. Et comme lors d'un accouchement, l'heureux événement a été suivi de salves d'applaudissements mais aussi de quelques grimaces. 

Réunis en session spéciale ce lundi, les élus du Conseil départemental de la Vienne ont voté à la majorité (2 voix contre, 5 abstentions) pour attribuer le marché de partenariat public-privé de l'Aréna Futuroscope au groupement NGE Concessions - Enee Invest, Nouvelles Générations d'entrepreneurs dans le Bâtiment et les travaux publics (BTP), évinçant au passage l'autre candidat, le mastodonte Vinci.

La première pierre de l'Aréna Futuroscope sera posée en avril 2020 après sept mois réservés à la phase de conception. Et après 21 mois de travaux, l'ouverture devrait se faire en janvier ou février 2022, "avec une belle tête d'affiche pour l'inauguration", promet Bruno Belin, le président (Les Républicains) du Conseil départemental de la Vienne. 

"26 millions d'euros de chiffre d'affaires pour 16 PME de la Vienne"

Si les conseillers départementaux (à l'instar de la Commission d'appel d'offres) ont préféré le projet porté par NGE Concessions à celui de Vinci, c'est notamment en raison des retombées du chantier pour l'économie locale.

"C'est pratiquement 2.000 emplois directs et 10.000 heures d'insertion sociale" - Bruno Belin, président du Conseil départemental de la Vienne

Sur le montant total des travaux de 51 millions d'euros, les 26 millions d'euros d'argent public représentent autant de travaux conclus avec 16 PME, petites et moyennes entreprises de la Vienne (Bouchet Frères, Groupe Vinet, Erreba, Sergies, Soprema, Soneco, Socotex, Breuil, PMPain, Moreau Lathus, Brunet, Colas, CSi Réseau, Boutineau, SPP, Lumelec, Cornet et Groupe Ridoret).

L'Arena Futuroscope accueillera des spectacles et des concerts de grands groupes internationaux.
L'Arena Futuroscope accueillera des spectacles et des concerts de grands groupes internationaux. - Conseil départemental de la Vienne

"30 années d'endettement" regrette l'opposition

"Si l'Aréna Futuroscope est un succès, le privé en retirera tous les bénéfices, et si ça ne marche pas, c'est la collectivité qui paiera", résume Sandrine Martin, la cheffe de file de l'opposition au sein du Département de la Vienne. 

"Dans ce département, le divertissement est prioritaire par rapport à l'éducation et pour moi c'est une hérésie" - Sandrine Martin, présidente du groupe des élus de gauche au Département de la Vienne

S'étant abstenu lors du vote, l'élue du canton de Poitiers 1 (Poitiers sud-ouest, Biard, Croutelle, Fontaine-le-Comte) aurait préféré que cette manne d'argent public profite aux établissements scolaires et notamment au "collège de Bressuire qui a plus de 400 ans d'âge, et dont la rénovation était pourtant un engagement de campagne de Monsieur Belin, une promesse qui ne sera pas tenue."

L'Arena Futuroscope accueilla également des grandes compétitions de basket, de tennis ou encore de hockey
L'Arena Futuroscope accueilla également des grandes compétitions de basket, de tennis ou encore de hockey - Conseil départemental de la Vienne

"Emprunter moins, apporter plus"

"Nous gonflons notre apport de 10 à 20 millions d'euros", reconnaît Bruno Belin. Sur les 26 millions d'euros d'argent public, cinq millions sont à la charge du Grand Poitiers et un million d'euros est apporté par l'Etat, par le biais de l'Agence nationale du sport. Le reste, soit 20 millions d'euros, est à la charge du département, alors même que la collectivité n'envisageait à l'origine "qu'une" enveloppe de 10 millions d'euros. 

"C'est facile à comprendre : si demain matin vous achetez un bien immobilier, si votre apport personnel est plus important, vous avez moins à rembourser, donc au bout le coût sera moindre" - Bruno Belin, président du Conseil départemental de la Vienne

"Il fallait mieux prendre sur nos réserves, au départ, parce qu'au bout du bout (trente ans plus tard, Ndlr) le bâtiment sera la propriété du Conseil départemental et il aura coûté moins cher grâce à cet apport supérieur", explique Bruno Belin. 

L'Arena Futuroscope offrira un design épuré et moderne à l'image du parc
L'Arena Futuroscope offrira un design épuré et moderne à l'image du parc - Conseil départemental de la Vienne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu