Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

IMAGES - Le feu d'artifice du 14 juillet a illuminé le lac Kir de Dijon

dimanche 15 juillet 2018 à 2:18 Par Laurine Benjebria, France Bleu Bourgogne

Le ciel dijonnais s'est une fois de plus illuminé de toutes les couleurs pour la fête nationale du 14 juillet. Le feu d'artifice a été tiré ce samedi sur les rives du lac Kir, à l'entrée de Dijon. Un spectacle d'une vingtaine de minutes qui a séduit le public bien garni.

Il y avait du monde pour assister au traditionnel feu d'artifice sur le lac Kir de Dijon ce samedi
Il y avait du monde pour assister au traditionnel feu d'artifice sur le lac Kir de Dijon ce samedi © Radio France - Laurine Benjebria

Lac Kir, France

Ils étaient des milliers ce samedi assis ou debout sur les rives du lac Kir de Dijon. Certains sont arrivés 6 heures avant le début du feu d'artifice. Comme chaque année, il a illuminé le ciel dijonnais tout en se reflétant sur l'eau. Une féérie d'une vingtaine de minutes qui séduit toujours autant. D'autant que cette année, les organisateurs avaient prévu d'autres animations dans la journée.

De la danse et de la musique pour attendre le feu d'artifice

Si le feu d'artifice était prévu pour 22h, les premiers arrivés ont pu patienter en pic-niquant, en nageant, mais aussi en assistant à d'autres spectacles. Pour la première fois, des déambulations musicales ont eu lieu sur les terrains de basket et de volley. 

Le show a commencé avec l'association Pouloucoutac qui a joué de la samba et des percussions. Puis, la HDMI Team a fait une représentation de break dance. Après le hip hop, c'était au tour des danses mahoraises : les membres de l'association Yasmine ont fait découvrir au public les chants venant de l'île de Mayotte. Enfin, les enfants, mais aussi les plus grands, ont pu bouger sur le rythme de la capoeira avec l'association culturelle Capoeira Senzala.

Une centaine de spectateurs assistaient donc à toutes ces représentations, avec de grands sourires.  Certains touristes ont découvert amusés les animations. C'est le cas notamment de Norbert et Jacqueline venus de la Nièvre ce samedi. C'est la première fois qu'ils célébraient la fête nationale sur Dijon, alors pouvoir avoir une multitude d'activités sur place, ça les a conquis : "ça nous fait une très belle journée au final", s'amusent-ils.

Il n'y a pas que les touristes qui ont aimé les animations. Ben, un Dijonnais, a été surpris d'entendre des chants mahorais et de voir du break dance près du lac Kir. "Ca fait découvrir d'autres univers, c'est joyeux" assure Ben.

Break dance, capoeira et chants mahorais pour le 14 juillet : une belle découverte pour le public bourguignon

Un ciel dijonnais illuminé de bleu, blanc et rouge

  - Radio France
© Radio France - Laurine Benjebria
  - Radio France
© Radio France - Laurine Benjebria
View this post on Instagram

• 14 juillet 2k18. 🇫🇷🎆

A post shared by ▪️Caro' 💋 (@caroline_lastella) on

Un public majoritairement conquis

Le spectacle pyrotechnique aura duré une vingtaine de minutes ce samedi.  Pauline, 18 ans, est une habituée des feux d'artifice, elle en est même fière. L'adolescente dijonnaise a adoré le spectacle de ce samedi. Elle l'a même préféré à l'année dernière : "_il y avait beaucoup plus de couleurs, il y avait beaucoup plus de sensations_, les feux étaient plus forts, plus gros" note Pauline.

"C'est ce qui nous réunit en quelque sorte, tout le monde est joyeux donc ça c'est super cool", Pauline

Elle a particulièrement apprécié que le feu d'artifice soit "plus éparpillé sur le lac, il y en avait un peu partout" s'exclame-t-elle. Ce qu'elle a surtout aimé, c'est "le palmier", sa forme préférée. Elle a donc passé une bonne partie du spectacle à prendre des photos pour garder des souvenirs de cette soirée.

Pauline, 18 ans, critique de feu d'artifice

Pauline était loin d'être la seule conquise ce samedi soir. Des cris de surprise et de joie se sont fait entendre en même temps que les crépitements des feux. Des artifices en forme de coeur et d'étoiles ont illuminé le ciel. Beaucoup y ont vu une référence à la coupe du monde, la finale se jouant dimanche entre la France et la Croatie.

Après le bouquet final, les applaudissements ont retenti tout autour du lac. Marguerite a beau être Dijonnaise, c'est la première fois qu'elle assistait à la fête nationale dans sa ville. Elle a adoré voir le feu d'artifice se refléter sur le lac : "c'est le côté féérique, magique". 

Un public séduit une nouvelle fois par le feu d'artifice dijonnais

Le feu d'artifice n'a pas fait l'unanimité. Assises sur un banc, le visage un peu dépité, Tiphanie, Nadine et Jessica étaient déçues. Elles ont trouvé le spectacle trop court et avec un élément en moins de taille : la musique

"C'était assez monotone par rapport aux autres années, le manque d'enchaînement, de couleurs et de musique", Jessica

Si l'année dernière, le sonore avait été diffusé via les téléphones portables des spectateurs le désirant, cette année il n'y en avait pas du tout.