Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

IMAGES - Olympiades des métiers

samedi 1 décembre 2018 à 20:15 Par Véronique Houdan, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Pour les Olympiades des métiers, plus de 60 000 visiteurs viennent arpenter les allées. Ils viennent pour assister aux épreuves des candidats mais aussi s'essayer aux différentes activités.

Olympiades des métiers : l'occasion pour les jeunes de découvrir des métiers
Olympiades des métiers : l'occasion pour les jeunes de découvrir des métiers © Radio France - Véronique Houdan

Caen, France

Pour mieux se faire connaître du public et donner envie aux collégiens et lycéens en quête de vocation, les métiers proposent des stands "immersion" et "action". L'occasion pour eux d'expliquer leur passion et pourquoi pas de susciter des vocations.

Voir avec ses mains

Patrick Mésange a été pâtissier pendant quarante ans à Caen, place Malherbe. Aujourd'hui retraité, il accompagne les apprentis en CFA sur le stand "Action" du métier de pâtissier-boulangerie. Ces rencontres sont intéressantes : les jeunes ont beaucoup de questions à poser mais surtout ils peuvent "voir avec leurs mains".

L'avantage de ces stands c'est de pouvoir tester les activités. Ce n'est pas aussi simple que ça parait. Sur le stand "solier", le public peut tester la pose d'un joint d'étanchéité pour les revêtements plastiques. L'occasion de s'apercevoir que cela demande de la concentration, de l'application.
Le journaliste de France bleu Normandie, Marcellin Robine s'y est essayé.