Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Imbroglio à la dune du Pilat : le masque est obligatoire pour grimper par les escaliers !

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

L'arrêté du maire de la Teste-de-Buch avait été mal interprété par le Syndicat mixte de la dune du Pilat. Toutes les affiches doivent être refaites et les bonnes consignes données aux personnes qui travaillent sur place. La police municipale sera avisée dès ce lundi matin.

Si vous choisissez de gravir les 107 mètres de sable de la dune du Pilat par les escaliers, il faudra porter un masque
Si vous choisissez de gravir les 107 mètres de sable de la dune du Pilat par les escaliers, il faudra porter un masque © Radio France - Laëtitia Heuveline

Nous vous disions sur France Bleu Gironde encore ce samedi que le masque n'était pas obligatoire pour grimper la dune par les escaliers mais qu'il l'était simplement dans toute la zone d'accueil. Une erreur d'interprétation du Syndicat mixte de la dune du Pilat qui a en charge la gestion du site. Le nouveau maire de la Teste-de-Buch, Patrick Davet explique : "Le masque est obligatoire au niveau du stationnement, sur les parkings, dans les déplacements sur la partie commerciale dans les boutiques et enfin il est obligatoire lorsque l'on monte la dune par les marches. Il n’est pas possible de respecter les distances, les gens sont les uns derrière les autres. Ensuite arrivé au sommet de la dune on peut enlever son masque." 

On ne va pas mettre un gendarme aujourd’hui au pied des escaliers

Pourtant, au départ l'arrêté n'avait pas été compris comme cela, le maire poursuit :"Ça a été mal interprété par le syndicat mixte de la dune. Un de mes élus a demandé au Syndicat mixte ce dimanche de rectifier cette interprétation. Il va falloir refaire les affiches. Ca n’a pas de sens sinon. Les journées comme ce week-end on a des pics à 12.000 personnes, il y a énormément de monde. On ne va pas mettre un gendarme aujourd’hui au pied des escaliers, ça va prêter à confusion par rapport à la formulation qui n’est pas précise. Je vais donner des instructions, je vais appeler la police municipale pour qu’ils fassent le nécessaire pour que dès lundi matin ce soit mis en place."

La sanction prévue pour non-respect du port du masque est une contravention de 4e classe, c'est à dire une amende forfaitaire de 135 euros si l'arrêté est préfectoral. Ici, il s'agit d'un arrêté municipal, l'addition est donc "moins salée" : l'amende dressée par la police municipale est de 38 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess