Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Incendie de Notre-Dame

Incendie de Notre-Dame de Paris : vers une subvention du conseil départemental de la Mayenne

mardi 16 avril 2019 à 14:29 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Dans un tweet publié ce mardi, le président du conseil départemental de la Mayenne souhaite voter une subvention exceptionnelle pour aider à la reconstruction d'une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, après le violent incendie de lundi soir.

Incendie de Notre-Dame de Paris
Incendie de Notre-Dame de Paris © Radio France - Nathanael Charbonnier

Laval, France

Les dons pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris ont déjà commencé partout dans le monde. Les plus grandes fortunes de France ont par exemple déjà annoncé qu'elles verseraient des subsides à l'instar de la famille Arnault et le groupe LVMH qui donnera 200 millions d'euros. La famille Pinault a aussi immédiatement fait savoir qu'elle versera 100 millions d'euros pour la reconstruction. Une cagnotte sur le site internet de la Fondation du Patrimoine est également disponible. Ce mardi, plus de 600 millions d'euros ont déjà été récoltés. 

Dans cet élan de solidarité qui en dit long sur l'émoi qu'a provoqué l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, Olivier Richefou le président du conseil départemental de la Mayenne aimerait aussi apporter sa pierre à l'édifice. Dans un tweet publié mardi, Olivier Richefou écrit "après le temps de l’émotion incommensurable et planétaire d’hier le temps est venu de penser à l’avenir et à la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Je proposerai à mes collègues que le département de la Mayenne vote une subvention exceptionnelle".