Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : France Bleu accompagne la réouverture de vos salles de cinéma

Indre-et-Loire : À Tours, le plus gros cinéma Art et Essai de France innove pour se remettre du Covid-19

-
Par , France Bleu Touraine

Les cinémas Studio de Tours ont subi un manque à gagner de 150.000 euros en trois mois de fermeture et ils rouvrent avec une capacité d'accueil limitée. Pour compenser en partie ces pertes, ils proposeront dorénavant des séances dans la matinée. Ils comptent aussi sur le soutien des abonnés.

Les cinémas Studio, à Tours, Le plus grand cinéma indépendant de France, a reçu plus de 350 000 visiteurs l'an dernier dans ses sept salles
Les cinémas Studio, à Tours, Le plus grand cinéma indépendant de France, a reçu plus de 350 000 visiteurs l'an dernier dans ses sept salles © Radio France - ©Boris Compain

Ce 22 juin était très attendu par les cinéphiles, puisqu’après 3 mois de fermeture, les salles de cinéma rouvrent aujourd’hui. Les mesures sanitaires liées au Covid-19 vont tout de même considérablement limiter l’affluence dans les salles. Illustration au cinéma les Studios, à Tours, le plus grand cinéma Art et Essai de France.

Port du masque conseillé et sens de circulation instauré

L’an dernier, les Studios ont accueilli 350.000 spectateurs, mais à partir d’aujourd’hui, le remplissage des sept salles est limité à cause des mesures sanitaires. Même chose pour la cafétéria et la bibliothèque des Studios. Le port du masque est conseillé, un sens de circulation a été instauré pour que les gens ne se croisent pas, et chaque spectateur garde un siège vide à sa droite et sa gauche, sauf si il vient en famille. Jusqu'à ce week-end, les exploitants de salle pensaient ne pouvoir remplir les salles qu'à 50% de leur capacité, au maximum, mais le ministre de la Culture a annoncé hier que respecter cette jauge n'était finalement plus une obligation.

Illustration des mesures de distanciation sociale mise en place aux cinémas Studio de Tours
Illustration des mesures de distanciation sociale mise en place aux cinémas Studio de Tours © Radio France - ©Boris Compain

Les trois mois de fermeture ont déjà généré un manque à gagner de 150.000 euros. Du coup, selon Pierre-Alexandre Moreau, le président des Studios, pour résister, il faut innover : "On va proposer des séances le matin, ce que nous n'avions jamais fait jusqu'à maintenant. Ça fera sept séances supplémentaires. La cafétéria va, elle aussi, ouvrir plus tôt pour pouvoir accueillir des gens le midi et non plus seulement à partir de l'après-midi. Ça permettra, là aussi, de compenser en partie la limitation des places".

Un abonnement de soutien

Les 22.000 abonnés vont également être sollicités, notamment en les incitant à prendre un abonnement de soutien, 10 à 15 euros plus cher qu’un abonnement normal, comme l’explique Sarah Duris, une des soixante bénévoles impliqués dans le fonctionnement des cinémas Studio : "On a plusieurs requêtes : Tout d'abord on demande à nos abonnés de ne pas demander le report des trois mois dont ils n'ont pas pu jouir à cause de l'épidémie. D'autre part, on va faire beaucoup plus de promotion pour l'abonnement de soutien, à 32 euros à l'année. En choisissant cette formule, vous marquez vraiment votre volonté de soutenir les Studios et le cinéma indépendant. Je suis confiante, je connais notre lien particulier avec nos habitués, même si je rappelle évidemment qu'on peut tout à fait venir aux Studios sans y être abonné, contrairement à une idée fausse assez répandue à Tours". Il y a 17 salariés aux Studios. Tous les garder est la priorité. 

Côté programmation, les cinémas Studio proposent pour leur réouverture des films qui étaient en cours d'exploitation ou sur le point de sortir, en mars, lorsque le confinement a été décidé. Les nouveautés devraient être de plus en plus nombreuses au fil des semaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu