Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : les touristes français colonisent les châteaux d'Amboise et d'Azay-le-Rideau

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Ils n'ont jamais été aussi nombreux dans les châteaux de la Loire.Les touristes français, quasi interdits de vacances à l'étranger, ont colonisé nos châteaux en juillet. Exemple avec les châteaux d'Amboise et d'Azay-le-Rideau.

Pierre et Margaux sont venus de Salon-de-Provence visiter le château d'Amboise
Pierre et Margaux sont venus de Salon-de-Provence visiter le château d'Amboise © Radio France - Denis Guey

Le château d'Amboise est sorti du déconfinement le 20 mai, mais en deux mois et demi, il a quasiment retrouvé son niveau de fréquentation habituel pour un mois de juillet. Et ce sont les touristes français, à qui le gouvernement déconseille de se rendre à l'étranger, qui sont les grands artisans de cette renaissance. 

Les touristes français sauvent la mise aux châteaux d'Amboise et d'Azay-le-Rideau 

Depuis la réouverture du château d'Amboise, la part des touristes français est passée de 53% à 74% par rapport à un mois de juillet normal. C'est donc le grand retour de la clientèle française et européenne, belge, suisse, et néerlandaise. Margaux et Pierre sont étudiants, ils sont venus de Salon-de-Provence, ils font partie de ces touristes français qui colonisent le château d'Amboise depuis sa réouverture.

A la base on voulait partir à l'étranger, mais vu le contexte actuel on s'est retourné vers notre pays et afin de se cultiver un peu on s'est dit pourquoi pas visiter les châteaux de la Loire!  -Pierre

Et comme on vient du Sud, la mer est à côté, on voulait changer un peu d'espace  -Margaux

A quelques mètres de là, Christian et Danièle arrivent de Bretagne, de la commune de Ploëmel.

Cela fait la 3ème fois que je visite Amboise, c'est très agréable, le guide conférencier était très bien, sa voix portait bien aussi  -Christian et Danièle

Le château d'Amboise en plein soleil
Le château d'Amboise en plein soleil © Radio France - Denis Guey

Et puisqu'on est une majorité de français au château, on se doit d'être aussi un peu râleurs sur le port obligatoire du masque.

Personnellement je trouve que c'est contraignant. Un, on a de la chaleur, deux, on a de la buée sur les lunettes ce qui est énervant pendant la visite -Christian

Non, moi je suis d'accord pour le porter même si ce n'est pas très agréable  -Danièle

A la réouverture du château d'Amboise, la jauge était de 10 à 30 personnes maximum par pièce visitée. Aujourd'hui, si le masque reste obligatoire, il n'y a plus de mesures de distanciation à l'intérieur du château.

Mais à Azay, la clientèle américaine, britannique et espagnole est en chute libre

Situé géographiquement à l'opposé d'Amboise, le château d'Azay-le-Rideau a rouvert ses portes tardivement après le déconfinement, c'était le 15 juin, il était le dernier château de la Loire à rouvrir. Depuis, la fréquentation n'a cessé de croître; en juillet, elle a même dépassé celle de juillet 2019: +2% de hausse du nombre de visiteurs, soit 34 000 personnes contre 33 800 il y a un an. 

Une visite "masquée" à l'extérieur du château d'Azay-le-Rideau
Une visite "masquée" à l'extérieur du château d'Azay-le-Rideau © Radio France - Denis Guey

Comme à Amboise, ce sont les touristes français qui sont les plus nombreux, avec les belges, suisses et néerlandais, en revanche la clientèle britannique, allemande et américaine est en chute libre, moins 98% pour les américains, moins 86% pour les britanniques, et moins 89% pour les espagnols.

L'affluence générale est une très agréable surprise pour nous, on ne savait pas trop quelle allait être la fréquentation cet été. Ce qui est un peu dommage c'est que la part des touristes étrangers qui représente habituellement 41% de la fréquentation est passée à 15% -Catherine Daniélou, chargée de communication du château d'Azay

Le château d'Azay-le-Rideau n'a jamais autant accueilli de touristes français
Le château d'Azay-le-Rideau n'a jamais autant accueilli de touristes français © Radio France - Denis Guey

Le château d'Azay-le-Rideau est le seul château public de Touraine, il appartient au centre des monuments nationaux. Pour faciliter le flux des visiteurs et éviter les risques sanitaires, il est obligatoire de réserver sa visite sur www.azay-le-rideau.fr, 75 places sont disponibles tous les 1/4 d'heures en ligne. Le château a également supprimé les audio-guides, il n'y a plus de visites guidées à l'intérieur, seules les visites guidées à l'extérieur ont été conservées. La jauge de visiteurs dans l'enceinte du château ne doit pas dépasser 300 personnes en même temps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess