Culture – Loisirs

Indre-et-Loire : des illuminations de Noël de plus en plus coûteuses pour les mairies

Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine et France Bleu mercredi 12 octobre 2016 à 8:08

Les illuminations sont accrochées dès octobre pour faire des économies
Les illuminations sont accrochées dès octobre pour faire des économies © Maxppp - Sylvestre

Noël arrive à grands pas ! La preuve, même si nous ne sommes que le 12 octobre, les illuminations sont déjà en train d'être accrochées à Tours et Amboise pour faire des économies. D'autres communes de Touraine ont dû réduire leur budget ou renoncer à l'achat de nouvelles décorations.

Les illuminations de Noël sont de plus en plus chères alors les communes d'Indre-et-Loire ont tenté de trouver des solutions pour faire des économies. A Chinon par exemple, la situation budgétaire est très délicate. Les impôts locaux ont bondi de près de 9% cette année, le maire le résume donc comme ça, "hors de question de consacrer des moyens aux illuminations de Noël alors que la fiscalité augmente". A Chinon, les décors ne seront pas remplacés, du coup ils seront concentrés sur les grands axes, moins présents dans les rues transversales.

A Loches. Cette année on va utiliser le matériel en stock, de nouveaux décors ont été achetés l'an dernier, il est désormais exclu d'en racheter à chaque fois, explique le maire

A Amboise, le budget des illuminations était de 107.000 euros il y a deux ans, il sera cette fois de 90.000 euros, soit une baisse de 16%. L'une des raisons, c'est que la ville ne loue plus ses projecteurs, elle les a carrément achetés, elle peut donc les réutiliser pour d'autres manifestations.

Des illuminations installées sur plusieurs semaines pour faire des économies

Amboise fait aussi appel plus souvent à ses employés municipaux, et c'est ce qui se passe également à Tours. C'est d'ailleurs pour ça que les illuminations sont accrochées en ce moment pour laisser le temps à ces employés de le faire pendant plusieurs semaines. D'où une économie sur la facture, elle était de 425.000 euros il y a deux ans, elle est de 350.000 aujourd'hui.

A Tours, les illuminations en chiffres, c'est : 1.200 motifs, six kilomètres de guirlandes, une centaine de rues illuminées, des guirlandes 100% leds (8.700 ampoules leds et 100.000 petites ampoules leds). Facture énergétique assez faible : 5.000 euros.

Partager sur :