Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : Deux étudiants sur la Loire en radeau pour promouvoir le patrimoine local

-
Par , France Bleu Touraine

200 km en 16 jours sur un radeau : voilà le défi que se sont lancés Gaultier et Brieuc, deux étudiants parisiens en histoire de l'art.

L'équipage du Radeau Ivre
L'équipage du Radeau Ivre - Facebook : Le radeau ivre

Depuis le 25 juillet dernier, Gaultier et Brieuc descendent la Loire en faisant divers escales à bord du Radeau Ivre. Au programme : visite de château, de vignobles et découvertes de commerces locaux.

"Je m'ennuyais pendant le confinement alors j'ai décidé de construire un radeau" raconte Gaultier. L'embarcation, longue de trois mètres et large de deux, flotte grâce à six bidons métalliques. Dessus, Gaultier, Brieuc et plusieurs amis venus les aider, se relaient pour faire avancer la construction. 

Stéphane Bern les rencontrera en septembre prochain

Derrière cette expédition, l'envie de faire parler du patrimoine et d'en apprendre plus sur la région. "On rencontre des conservateurs, des vignerons. A chaque fois, on filme et on fera un court-métrage à la fin" explique Brieuc. 

Une initiative enrichissante mais loin d'être de tout repos. "On pensait se reposer et profiter du paysage mais en fait on doit souvent pousser le radeau. A la fin des journées, on est explosés" s'amuse Gaultier. 

Leur démarche a d'ailleurs fait du bruit puisque Stéphane Bern a promis de rencontrer les étudiants en septembre prochain. "Il s'est montré très intéressé et partage notre aventure" se félicite Brieuc. 

L'embarcation doit arriver le 10 août prochain à Angers. Et même à bout de force, les étudiants ne regrettent rien : "C'est une aventure dont on pourra être fier plus tard". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess