Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : le 13h de Jean-Pierre Pernaut, une pub inégalable

-
Par , , France Bleu Touraine, France Bleu

C'est un moment historique pour la télévision : Jean-Pierre Pernaut quitte le 13h de TF1. Producteurs locaux, sites touristiques ... plusieurs reportages ont mis à l'honneur l'Indre-et-Loire. Le coup de projecteur permet une visibilité sans commune mesure avec toute action de communication banale.

(illustration)
(illustration) - Capture d'écran TF1

Une page de l'histoire de la télévision française se tourne ce mardi 15 septembre 2020 : Jean-Pierre Pernaut ne présentera bientôt plus le journal de 13h sur TF1. Sa décision prendra effet d'ici la fin de l'année. Le journaliste de 70 ans présente le journal télévisé depuis 1988, avec une marque de fabrique : la mise en avant des territoires français, dont la Touraine.

Avec plus de 40% de part d'audience pour ce rendez-vous, le plus regardé d'Europe, l'impact pour les lieux ou les entreprises présentés dans le journal est énorme. Pour Gabriel Simon et ses poules, installés à Ingrandes-de-Touraine, il n'a fallu que deux minutes et trente secondes pour lui apporter une visibilité inégalée. "Le reportage n'était même pas terminé que mon téléphone a sonné et ça a duré une semaine", note-t-il.

Un impact aussi important pour les petits producteurs que les sites célèbres

Gabriel Simon élève plusieurs races anciennes au milieu des vignes. Les équipes de TF1 sont venues le voir fin août 2020 pour parler du concours Graines d'agriculteurs dont il est finaliste. Des volailles fraîches aux conserves : il vend beaucoup plus depuis. "On n'arrête pas de vendre. C'est un choc électrique pour nous et vu que je suis tout seul, on essaie de maîtriser mais à un moment on doit dire stop. Il y a des races que j'ai plus. Mais on oriente la clientèle vers un autre type de volaille", remarque l'agriculteur.

Le JT de Jean-Pierre Pernaut met aussi bien en avant de petits producteurs ou artisans que des sites de renommées internationales. L'hiver dernier, c'est le château de Chenonceau qui fait l'objet d'un reportage. Malgré la célébrité du château, l'enjeu d'un tel reportage. Pour Caroline Darrasse, directrice de la communication au château, l'impact est très net : "Si on a une diffusion dans le 13h de TF1 juste avant les vacances de Noël ou au tout début des vacances, c'est évidemment quelque chose qui propulse l'idée de se balader pas très loin de chez nous."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess