Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : les châteaux privés tentent de tenir en attendant les touristes

-
Par , France Bleu Touraine

Pour cause de confinement, la saison touristique n'a pas démarré dans notre région Centre Val de Loire ! Tous les sites et monuments sont actuellement fermés au public. Le gouvernement a mis en place des prêts garantis pour permettre aux entreprises du secteur de faire face à cette période.

photo illustration La Loire en Touraine
photo illustration La Loire en Touraine © Maxppp - ©Christian Watier

Si les grand sites de la Région connaîtront une année difficile, les propriétaires privés de monuments vont se trouver, eux, dans une situation extrêmement difficile.

Des travaux au château de Gizeux en attendant les touristes

Le Château privé de Gizeux au nord de Langeais en Indre-et-Loire
Le Château privé de Gizeux au nord de Langeais en Indre-et-Loire - ©Château de Gizeux

Après le début de saison touristique manqué, il y a les réalités et ce temps de confinement permet de réaliser quelques travaux comme l'explique Stéphanie de Laffon, la propriétaire, par exemple remettre en place des ardoises sur les toits pour que tout soit prêt lors de l'ouverture au public. 

Pour Gizeux, il est vital que la saison touristique démarre d'une façon ou d'une autre, Géraud de Laffon a donc rejoint le site internet "Mousquetaire du patrimoine", un site internet qui permet de réaliser des préventes de billets pour des châteaux que les personnes pourront aller visiter après le confinement . Ces billets "solidaires" sont valables pendant vingt mois. "Adhérer à cette opération de solidarité est une nécessité" explique le propriétaire "car la trésorerie de Gizeux repose essentiellement sur les 11 000 visiteurs accueillis chaque année, les chambres d'hôtes et les autres manifestations comme la grande fête de plongée dans l'Histoire le 15 août". 

Par ailleurs, pour l'instant, en tant que propriétaire privé de ce château, Géraud et Stéphanie de Laffon ne peuvent pas bénéficier des prêts garantis par l'Etat pour le secteur du tourisme 

Au Château du Rivau les jardiniers préparent les jardins au retour des touristes

Le château du Rivau
Le château du Rivau - ©Caroline Laigneau

Le tourisme est donc au point mort cette année du fait du confinement. La saison n'a pas commencé comme traditionnellement pour les vacances de Pâques : une perte sèche pour tous les sites et monuments de la région. Dans certains châteaux comme au Rivau près de Chinon en Touraine, les visiteurs viennent découvrir les jardins et donc pas question de les laisser à l'abandon comme l'explique Caroline Laigneau, la fille des propriétaires _"__La nature ne s'arrête pas et le printemps ne sait pas que le covid est là"dit elle "donc les jardiniers travaillent toujours, on entretient le parc, on désherbe et si on le fait pas en ce moment, on peut perdre le jardin et ne pas pouvoir accueillir les visiteurs dans de bonnes conditions". _

Pour faire partager cette période de floraison et de réveil de la nature à tous les futurs touristes, Caroline Laigneau communique très régulièrement via les réseaux sociaux. Avec sa mère, elles photographient chaque jour les plantes et les fleurs qu'elles partagent ensuite sur les sites internet du Château du Rivau. L'an passé, le Rivau avait accueilli 60 000 visiteurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu