Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Indre-et-Loire : mise à prix d'un million d'euros pour un tableau des frères Le Nain au Château d'Artigny

dimanche 10 juin 2018 à 6:34 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Un tableau jusque là inconnu des Frères Le Nain sera l'une des pièces les plus convoitées de la vente aux enchères ce dimanche au Château d'Artigny à Montbazon. Ce tableau de "Jésus enfant en adoration de la Croix", attire la convoitise des musées.

Les commissaires-priseurs Aymeric et Philippe Rouillac présentent le tableau
Les commissaires-priseurs Aymeric et Philippe Rouillac présentent le tableau - ©Rouillac

Indre-et-Loire, France

Il porte le numéro 60 de la vente aux enchères ce dimanche au Château d'Artigny à Montbazon. Les commissaires-priseurs Rouillac et fils le présentent avec une estimation à 1 million d'euros.  Il s'agit d'un tableau du 17e siècle jusque là inconnu attribué aux Frères Le Nain* : Jésus enfant en adoration de la Croix 

Ce tableau vient de la collection privée d'une famille vendéenne. La dernière héritière de ce tableau a voulu le faire estimer et le tableau de famille s'est révélé être un chef-d'oeuvre peint lors de la naissance de Louis XIV.

Un chef d'oeuvre accroché aux murs d'une maison ordinaire de Vendée 

"Ce tableau n'existe à aucun autre exemplaire" explique Aymeric Rouillac, l'un des deux commissaires-priseurs qui animera la vente aux enchères. "Il a été peint par des peintres qui étaient parmi les plus célèbres de leur époque, les Frères le Nain" qui sont ensuite tombés dans l'oubli. "On estime qu'ils ont peint 2000 tableaux, il n'y en a que 75 de connus, celui-ci est le 76ème ! Pourquoi est-il unique ? Parce qu'il représente une scène qui n'existe pas : un bel enfant blond entre 6 et 8 ans et ce petit garçon c'est l'enfant Jésus. Il est agenouillé en train de méditer sur la Croix.  Aucun texte ne raconte ça, aucun peintre n'a peint ce sujet, c'est une invention des Frères Le Nain, alors que Louis XIV vient juste de naître - nous sommes dans les années 1640 - et ce chef-d'oeuvre de la peinture française était accroché au mur d'une maison tout à fait ordinaire de Vendée".

Un tableau classé trésor national convoité par les musées français et les collectionneurs 

La réapparition de ce tableau est un événement considérable dans l’histoire de la peinture française du XVIIe siècle. Plusieurs musées français ont fait savoir leur souhait de pouvoir l'accrocher dans leurs collections, mais ils n'ont pas semble-t-il les moyens de l'acquérir.    

Ce chef d'oeuvre risque-t-il de quitter la France si il est acheté par un amateur étranger ? Son statut de "trésor national" empêche pendant trente mois sa sortie du territoire français. Pendant ce délai de trente mois les musées restent prioritaires pour l'acquérir : soit en trouvant des fonds propres, soit grâce au mécénat avec les déductions fiscales très importantes que cela implique pour les généreux donateurs.

* Antoine, Louis et Mathieu Le Nain sont à classer parmi les peintres français les plus importants du XVIIe siècle aux côtés de Georges de La Tour et Nicolas Poussin.  Sur leur production estimée à 2 000 tableaux, seuls 75 leurs sont officiellement attribués. Ils ont travaillé pour les plus grands de leur époque comme Anne d’Autriche ou le cardinal Mazarin.