Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : Nathan Wounembaina capitaine du Tours Volley Ball quitte le navire en pleine saison

-
Par , France Bleu Touraine

C'est du jamais vu au Tours Volley Ball et c'est une pratique très rare dans ce sport, le capitaine Nathan Wounembaina quitte ses coéquipiers en pleine saison pour rejoindre un club Libyen. Le réceptionneur attaquant de 36 ans a succombé aux sirènes financières.

Nathan Wounembaina lors de la finale de la coupe de France à Grenon le 10 mars
Nathan Wounembaina lors de la finale de la coupe de France à Grenon le 10 mars © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

C'est un vrai coup dur pour le Tours Volley Ball qui n'a pu résister au départ en pleine saison de son capitaine Nathan Wounembaina. Le réceptionneur attaquant a succombé aux sirènes de l'argent d'un club Libyen. Un départ précipité qui n'est pas monnaie courante dans le monde du volley ball. Nathan Wounembaina 36 ans disputait sa quatrième saison au TVB. Un joueur très apprécié qui avait reçu énormément de soutiens lorsqu'il avait été victime de cris racistes en Grèce en 2017. Cela faisait une quinzaine de jours qu'il avait émis le souhait de partir.

Un départ difficilement acceptable pour le club

Le nouveau président du TVB Bruno Poilpré comme le manager du Pascal Foussard ont très mal vécu ces 15 derniers jours, le club a refusé à deux reprises ce départ avant de céder afin de ne pas se lancer dans un bras de fer qui n'aurait arrangé personne et surtout pas l'équipe sur le terrain. Pascal Foussard explique : "En 15 jours _il a la tête qui a tourné comme on dit vulgairement_, il était sous la pression d'un club Libyen. Je pense que les intérêts financiers étaient tellement importants qu'il n'a pu résister, chaque être humain est humain, c'est terminé il faut passer à autre chose et je ne vais me souvenir que des bons moments".

Les supporters abasourdis

La nouvelle de ce départ a assommé les supporters du Tours Volley Ball déjà privés de matchs à la salle Grenon en raison des contraintes sanitaires. Cathy le Goff est la présidente des "intenables" : "Déjà que nous sommes frustrés de suivre l'équipe sur des écrans et là on apprend cette mauvaise nouvelle, il n'y a pas grand chose qui va bien en ce moment. Avec les joueurs il y a des liens qui se créent et quand des joueurs partent, on aime bien leur dire au revoir et en général on leur fait un petit cadeau, c'est vrai que là, comme il est déjà en Libye, cela va être difficile".

Dans son malheur il y a du positif pour le Tours Volley Ball qui va pouvoir bénéficier d'un joker médical pour remplacer Nathan Wounembaina car le pointu de l'équipe est blessé. Dans le cas contraire, cela n'aurait pas été possible. Un nouveau joueur est attendu sur les bords de Loire dans les tout prochains jours selon le président du TVB.

A six journées de la fin de la saison régulière, le Tours Volley Ball est 4e de Ligue A à égalité avec Cambrai, l'adversaire de ce samedi. Le TVB compte un match en retard. L'essentiel pour le club ce sont les play off, le but étant de conserver le titre de champion de France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess