Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Indre : les fresques du XIIème siècle de l'église Saint-Martin de Vic vont être restaurées

samedi 13 avril 2019 à 20:20 Par Aurore Richard, France Bleu Berry

L'église de Saint-Martin de Vic a besoin de votre aide. Une souscription a été lancée fin mars pour effectuer une rénovation de l'édifice et notamment, la restauration de fresques datant du XIIème siècle.

Huit mois de travaux vont être nécessaires rien que pour la restauration des fresques.
Huit mois de travaux vont être nécessaires rien que pour la restauration des fresques. - Arc&Sites

Nohant-Vic, France

Vous avez sûrement déjà vu les fresques d'art roman à l'intérieur de l'église Saint-Martin de Vic, à Nohant-Vic. Vous pouvez participer à la restauration de ces fresques du XIIème siècle qui représentent les scènes de l'enfance du Christ. Une souscription a été lancée fin mars avec la Fondation du Patrimoine.

C'est en fait une grande partie de l'église qui va être refaite. Trois ans de travaux sont prévus au total. Un projet porté notamment par la mairie et par la communauté de communes La Châtre-Sainte-Sévère. Tout va être fait pour valoriser ce patrimoine exceptionnel.

Les travaux vont commencer par la toiture et puis, la dernière étape... les fresques, et notamment celles de la nef.  "Il y a surtout une peinture du XIIIème qui a été découverte au cours des dernières restaurations et dont la lecture peut être considérablement améliorée avec des petites retouches très discrètes à l'aquarelle et harmoniser les grands enduits de lacunes qui avaient été refaits", explique  Brice Moulinier, restaurateur. 

Des procédés mécaniques et chimiques

Sur les peintures les plus abîmées, il faudra complètement purger ces enduits. Les cinq professionnels devront aussi utiliser des procédés moins mécaniques. "On aura tout le problème du traitement des résines rajoutées au fur et à mesure des différentes restaurations. Elles donnent une certaine brillance de surface à la peinture quand on se met de côté donc là, ce sont des traitements chimiques", indique le restaurateur. 

Les fresques seront ensuite mises en valeur pour les visiteurs avec des faisceaux lumineux, des écrans tactiles. C'est la mission de Bertrand Joubert, architecte du patrimoine : "Dans une église, on a besoin d'un peu de recueillement donc sur les écrans, ce sera en son fermé et puis dans le chœur, on aura des petites douchettes, la partie du téléphone qui permet d'écouter, et on aura l'explication des fresques". 

Un budget de 730 000 € 

Pourquoi pas étendre ce projet aux peintures de l'église de Thevet-Saint-Julien par exemple. L'objectif, c'est un parcours de visites de fresques dans tout le Boischaut sud. 

Plus de 730 000 € de budget pour ce projet. Il est financé par la communauté de communes La Châtre-Sainte Sévère, qui est aidée par le département, la région, de l'Etat et même de l'Europe. Il reste quand même près de 150 000 € à la charge de la communauté de communes d'où cette souscription.