Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Inégalités : la moitié des librairies franciliennes sont dans Paris

Par

C'est un constat de plus pour les inégalités entre Paris et la banlieue. Les librairies indépendantes sont très nombreuses dans la capitale, alors que des territoires entiers sont délaissés en région parisienne. C'est le cas notamment en grande couronne et en Seine-Saint-Denis.

La librairie Les Pipelettes à Romainville (93)
La librairie Les Pipelettes à Romainville (93) © Radio France - Faustine Calmel

Les habitants de Paris sont les mieux lotis. La capitale concentre la moitié des 514 librairies indépendantes d'Ile-de-France. Mais dès que l'on passe le périphérique, ça se complique : dans l'agglomération, une commune sur deux n'a pas de librairie. C'est le cas de 23 villes de plus de 20.000 habitants, principalement en Seine-Saint-Denis et en Essonne. Si vous habitez à plus de 50 kilomètres de Paris, quelques librairies indépendantes se concentrent à Fontainebleau, Provins, Rambouillet, Meaux ou encore Serris.

Publicité
Logo France Bleu
Carte de la répartition des librairies en Ile-de-France
Carte de la répartition des librairies en Ile-de-France - IAU Ile-de-France

En revanche on note un certain essor en Seine-Saint-Denis, le département le moins bien doté avec une librairie pour 38.000 habitants. Depuis quelques années, plusieurs librairies indépendantes ont ouvert, à Bobigny, au Blanc-Mesnil, à Aulnay-sous-Bois ou encore à Romainville où Emilie, jeune libraire a ouvert Les Pipelettes en 2012.

loading

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu