Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

EXCLU - L'Espace Louis Derbré à Ernée est à vendre

-
Par , France Bleu Mayenne

INFO FRANCE BLEU MAYENNE - L'Espace Louis Derbré a été créé dans les années 90. Le célèbre sculpteur a pu créer jusqu'à sa mort en 2011 ses œuvres monumentales en bronze. Mais depuis, aucun projet n'a vu le jour. Le propriétaire a donc décidé de vendre le terrain et les sculptures.

L'entrée de l'Espace Louis Derbré à Ernée
L'entrée de l'Espace Louis Derbré à Ernée © Radio France - Stéphanie Denevault

Ernée, France

Il ne faudrait pas dire le propriétaire, mais plutôt les propriétaires. Il s'agit en fait  d'un fond de dotations, composé d'amis de Louis Derbré. Une structure juridique qui permet de toucher des subventions et des donations. Mais encore faut-il un projet. Et aucun n'a vu le jour depuis 2014, depuis que Mireille Darré-Derbré, la fille de l'artiste, a donné le site de 7 hectares et toutes les sculptures qui se trouvent dessus à ce fond de dotation.

Les amis de l'artiste avait comme projet de confier le site à la mairie pour qu'elle crée une sorte de musée vivant avec la venue de sculpteurs, de peintres, de spectacles, mais aussi d'organiser des expositions... le tout autour de l'oeuvre de Louis Derbré, un peu comme ce qui a été fait à Cossé-le-Vivien avec Robert Tatin. 

Mauvaises relations entre les proches de l'artiste et la ville

Une étude avait été même réalisée par un cabinet de Rennes. Ce projet d'espace culturel et de création artistique avait bien sûr un coût, s'élevant à plusieurs centaines de milliers d'euros.  Et il fallait donc trouver des partenaires financiers, en premier lieu les collectivités. La Communauté de Communes a dit non, la mairie d'Ernée aussi. Le projet n'a donc pas abouti. La faute à la mairie d'Ernée qui n'a jamais eu vraiment l'envie que le dossier n'avance, assure à demi-mot, le président du fond de dotations, l'ancien avocat Dominique Hamard. La faute aux proches de l'artiste avec qui les relations n'ont jamais été simples et qui auraient les yeux plus gros que le ventre, assure elle-aussi entre les lignes, Jacqueline Archanger, le premier magistrat de la ville. 

Direction Laval pour la célèbre statue "Le Prophète"

Jacqueline Archanger souhaiterait, malgré tout, récupérer des documents sur la vie de Louis Derbré, dont les œuvres se trouvent un peu partout dans le monde (Japon, Etats-Unis etc....) pour créer un musée dans l'actuelle médiathèque de la ville. La commune a comme projet de construire un Pôle Culturel avec école de musique et nouvelle médiathèque. 

Les locaux actuels se transformeraient donc en musée dont une grande partie serait consacrée à Louis Derbré, l'enfant du pays, même s'il est né à Montenay. La Maire d'Ernée aurait souhaité y mettre devant, la dernière oeuvre de Louis Derbré, le fameux "Prophète", ce visage de 8 mètres de haut en bronze, qui a été exposé dans les jardins du Sénat. Aujourd'hui, c'est une belle endormie au milieu de l'Espace Louis Derbré, laissé à l'abandon. 

Dominique Hamard assure que ce n'est pas par vengeance, mais il a en tout cas décidé d'"offrir" (contrat de dépôt longue durée avec option d'achat) cette sculpture à Laval. Elle pourrait prendre place au Jardin de la Perrine à la place de la réplique du bateau d'Alain Gerbault. 

Le Prophète au milieu de l'Espace Louis Derbré - Radio France
Le Prophète au milieu de l'Espace Louis Derbré © Radio France - Stéphanie Denevault

Que va-t-il rester de Louis Derbré à Ernée ?

Et bien c'est bien là toute la question. Est-ce que celui qui va racheter le site de 7 hectares va y laisser les œuvres ou bien va-t-il les donner à la ville ? Est-ce qu'un mystérieux donateur ou amoureux de l'artiste va donner enfin vie à ce lieu ? Ou bien est-ce que les œuvres vont être disséminées un peu partout ? Il faut aussi trouver un acheteur, car pour l'heure le site n'est pas constructible. 

En tout cas du côté des Ernéens, on est peu loquace sur le cas Louis Derbré. "Les relations ont toujours été compliquées entre Louis et les habitants. C'était une tête de pioche, il était un peu barré. Louis était de toute façon plus connu à Paris et à l'étranger qu'en Mayenne. Cet espace n'a jamais fait venir de touristes à Ernée, ce n'est donc pas une grande perte" assure un de ses amis commerçants. Mais Christophe, qui habite Ernée depuis 20 ans, trouve que c'est "tout simplement du gâchis, au nom de l'argent."

Une des rares sculptures qui est encore visible sur le site de l'Espace Louis Derbré - Radio France
Une des rares sculptures qui est encore visible sur le site de l'Espace Louis Derbré © Radio France - Stéphanie Denevault