Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Football : la FFF s'attend à un afflux de licenciés dans les clubs, un effet Coupe du monde proche de 98

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Comme en 1998, "l'effet Coupe du monde" devrait bien avoir lieu après le deuxième titre mondial des Bleus en Russie. D'après nos informations, la Fédération Française de Football (FFF) table sur 200.000 licenciés supplémentaires d'ici la fin du mois.

La Fédération française de football a annoncé débloquer 10 millions d'euros supplémentaires pour soutenir le foot amateur
La Fédération française de football a annoncé débloquer 10 millions d'euros supplémentaires pour soutenir le foot amateur © Radio France - Maureen Suignard

France

Les clubs de foot s'attendaient à voir de nombreux nouveaux inscrits en cette rentrée 2018. Deux mois après la victoire de l'équipe de France en finale de la Coupe du monde face à la Croatie, cela se confirme. Les jeunes joueurs rêvent de suivre les traces de leurs idoles : Mbappé, Griezmann, Pogba, Kanté etc. Pour cette saison 2018-2019, la Fédération française de football s'attend à accueillir 200.000 enfants de plus. Selon nos informations, c'est l'estimation qui circule en ce moment dans les couloirs de la Fédération, avant un décompte précis attendu à la fin du mois. Une augmentation comparable à celle connue après le premier titre des bleus en 1998. 240.000 enfants avaient alors rejoint les terrains de football.  

Des clubs déjà au complet

Une affluence que connaît déjà le CSM Bonneuil football à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne). Trois semaines après la reprise des entraînements, il n'est déjà plus possible de s'inscrire en U10, U11 et U12 (soit les catégories des moins de 10, 11 et 12 ans).  "On voit un effet Coupe du monde surtout sur les petits : l'année dernière on était 450 joueurs. Pour l'instant, on en est à 361, et tous les jours des enfants viennent s'inscrire !" explique Alain Chautard, le secrétaire du CSM Bonneuil football. "Quand on a dit à certains gamins que c'était complet, ils ont pleuré devant nous ! Cela fait 19 ans que je suis au club et c'est la première fois que cela m'arrive, ça fait mal au cœur" poursuit-il. 

Les clubs n'ont en effet pas forcément la capacité et les moyens d’entraîner tous ces nouveaux fans de foot. "On ne peut pas prendre plus que l'on peut accueillir. Les terrains ne sont pas extensible et puis nous avons un éducateur pour 15 enfants, il faut les rémunérer mais nous n'avons pas les moyens du PSG" regrette Alain Chautard

La Fédération française de football a promis de débloquer 10 millions d'euros supplémentaires pour soutenir le foot amateur.