Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

INVITE : Xavier Bailly, l'administrateur du Mont-Saint-Michel

-
Par , France Bleu Cotentin

2018 sera une année record pour les Monuments Nationaux. La barre symbolique des 10 millions de visiteurs vient d'être franchi. Dans notre département, le Mont-Saint-Michel en profite-t-il ?

Le Mont-Saint-Michel, 2,5 millions de visiteurs par an
Le Mont-Saint-Michel, 2,5 millions de visiteurs par an © Maxppp - Daniel Gammert

Le Mont Saint-Michel est un des monuments historiques les plus visités au monde. Et cette année aussi la Merveille va profiter de l'embellie  que connaissent actuellement les monuments nationaux.  Xavier Bailly, administrateur du Mont Saint-Michel "fin Novembre, le Mont avait passé la barre du million 340 000 visiteurs, on fait donc un très très beau score.  Nous avons aussi fait une très belle saison culturelle avec pleins de manifestations."

Il y a un vrai engouement pour le patrimoine français

Chaque année à l'occasion des journées européennes du patrimoine les français montrent leur attachement à la culture "entre les français et le patrimoine c'est quelque chose de très profond". Le Loto de l'animateur Stéphane Bern participe aussi à son animation. Le Centre des Monuments Nationaux est un des principaux acteurs de ce tourisme culturel en France.  

Malgré les attentats, la fréquentation est là 

En dépit de l'attentat dramatique de Strasbourg ces jours derniers, le Mont-Saint-Michel a échappé à ce qui a beaucoup touché le tourisme français c'est à dire la désaffection des visiteurs internationaux. "Ce sont les japonais qui sont les plus présents au Mont-Saint-Michel et ils _sont encore là_, ils sont encore très présents" affirme Xavier Bailly, administrateur du Mont Saint-Michel. Certains tours opérateurs se plaignent  cependant de ne pas avoir le temps de faire visiter l'Abbaye à leurs clients avec les conditions de sécurité. "Les conditions de sécurité sont des choses avec lesquelles il n'est plus possible de transiger. Nous avons signé une convention de sécurisation qui nous permet d'avoir un label international qui rassure l'ensemble des Tours Opérateurs et du coup il n'y a pas de ralentissement des flux bien au contraire. Aux portes de l'Abbaye nous avons tout un dispositif de sécurité mais vous entrez aisément dans le monument et vous pouvez passer un très très bon moment sans presque même vous rendre compte que vous êtes en parfaite sécurité."

2 tiers des visiteurs du Mont-Saint-Michel sont des visiteurs français 

Les visiteurs français profitent de la saison culturelle. Et on s'attend à beaucoup de monde en cette fin d'année avec les décorations de noël, les balades contées, la féérie de la Merveille...

Bientôt un seul établissement pour coordonner le Mont ?

On a aujourd'hui la municipalité qui gère la commune, le syndicat mixte qui s'occupe des parkings et navettes délégués à Véolia et un  administrateur de l'Abbaye. Depuis plusieurs années, on annonce un seul établissement, un EPIC, pour tout coordonner. Le Premier ministre Édouard Philippe pourrait nommer début 2019 un pré-figurateur chargé de préparer la création de l’Epic, établissement public à caractère industriel et commercial national du Mont-Saint-Michel pour janvier 2020. "Il s'agira de définir les contours administratifs et financiers de cet établissement public " précise aujourd'hui Xavier Bailly, administrateur du Mont Saint-Michel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu