Culture – Loisirs

iPhone, iPad : un virus détecté dans plusieurs applications de l'App Store

Par Julien Baldacchino, France Bleu lundi 21 septembre 2015 à 15:21

L'App Store Chinois est le plus visé par ce programme malveillant
L'App Store Chinois est le plus visé par ce programme malveillant © Max PPP

L'entreprise Apple a annoncé lundi avoir retiré plusieurs applications de l'App Store, son magasin d'applications. La raison : un logiciel malveillant aurait infecté des dizaines d'applications, via un programme qu'utilisent les concepteurs d'applications.

Soyez vigilant la prochaine fois que vous téléchargez une application sur votre iPhone ou votre iPad : elle est peut-être infectée par un logiciel malveillant. La direction d'Apple a annoncé ce lundi avoir "retiré" plusieurs applications de l'App Store, son magasin de téléchargements pour iOS. En cause, une faille de sécurité, révélée quelques heures plus tôt par les médias chinois. 

En Chine, les médias annoncent un nombre de 350 applications contaminées, dont certaines très populaires en Asie. Selon une entreprise américaine d'informatiques, il n'y aurait en fait qu'une trentaine d'applications concernées. Parmi celles-ci figure le jeu Angry Birds 2, ou encore le réseau social WeChat, très populaire en Chine mais quasiment inconnu en Europe. En revanche on ne sait pas si les versions européennes des applications sont touchées ou pas. 

Un programme malveillant dans l'outil de développement des applications

Ce logiciel présente une forme originale – et donc difficile à détecter – car il ne s'attaque pas aux utilisateurs des applications, mais à leurs concepteurs, les développeurs. Il s'agit en effet d'une version piégée du logiciel qui permet aux développeurs de créer des applications pour iPhone (et iPad), nommé XCode. Ce leurre permet à une application proposée à Apple via ce programme est donc validée sur l'App Store, alors même qu'elle contient un programme malveillant capable de récupérer des données de l'utilisateur pour les envoyer aux créateurs de ce virus.

Côté utilisateurs, il n'y a donc rien à faire contre cette attaque, d'autant plus qu'à l'heure actuelle on ne sait pas exactement combien d'applications ont été vérolées, et s'il s'agit d'applications distribuées en France. Seule solution, faire preuve de prudence en attendant qu'Apple propose un correctif de sécurité ou annonce avoir entièrement "nettoyé" sa boutique d'applications.