Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Isabelle Carré, à Pont-à-Mousson ce dimanche : "Allez aux concerts, dans les théâtres, achetez des livres !"

Isabelle Carré est l'invitée de la Mousson d'Eté ce dimanche à Pont-à-Mousson. L'actrice vient y lire un texte et dédicacer son deuxième roman. Retrouver le public, "ça m'émeut énormément", dit-elle.

Isabelle Carré, présente à la Mousson d'Eté pour une lecture ce dimanche soir à l'abbaye des Prémontrés
Isabelle Carré, présente à la Mousson d'Eté pour une lecture ce dimanche soir à l'abbaye des Prémontrés © Maxppp - Eric Ottino

C'est la première fois qu'elle participe à la Mousson d'Eté à Pont-à-Mousson. Isabelle Carré se rend à l'abbaye des Prémontrés ce dimanche pour la 25e édition des rencontres théâtrales internationales. L'actrice et écrivaine y fera une lecture d'un texte d'Alexandra Wood, "Never Vera Blue", sur les violences conjugales et la maltraitance psychique. "C'est un texte qui m'a bouleversée", confie Isabelle Carré, "Je l'ai trouvé extrêmement puissant, très très émouvant. Il parle d'une femme qui se sauve d'une relation violente avec son conjoint. C'est très beau, ce n'est pas du tout glauque. C'est très poétique et c'est une parole forte et nécessaire."

"Une façon de prendre du temps autrement"

Isabelle Carré, enchantée de retrouver le public après des semaines de confinement. "On vient de traverser un moment quand même un peu compliqué. J'espère comme tout le monde qu'il n'y aura pas de seconde vague ! Très vite, notre travail a été rendu impossible." 

Pouvoir revenir à La Mousson d'Eté, retrouver le public, évidemment ça prend une saveur particulière

"Ça m'émeut énormément", poursuit Isabelle Carré. "J'ai déjà fait une lecture avec ma meilleure amie Irène Jacob sur les hauteurs de Nice en juillet. Il y avait 300 personnes. J'étais très émue. C'est vrai que ces festivals d'été c'est très important. Ce n'est pas simplement pour le public - et c'est déjà beaucoup - mais c'est aussi une économie, une façon de prendre du temps autrement, des vacances autrement."   

"Les artistes ne peuvent pas donner sans cesse du contenu gratuit"

Isabelle Carré qui lance aussi un appel au public. "Pourquoi est-ce que ce serait plus dangereux d'aller au théâtre ou au cinéma que de prendre le bus, de prendre l'avion, le train, d'aller au restaurant ? Peut-être y-a-t-il l'idée que c'est quelque chose en plus d'aller au théâtre, au cinéma. En même temps, on a bien vu pendant le confinement à quel point les gens avaient besoin de ce contenu en plus sur l'ordinateur, à quel point l'art était sollicité."

"Mais il faut rappeler aussi que ce contenu était gratuit. Si on veut rendre tout ce qu'on a reçu pendant le confinement, maintenant il faut aller dans les salles de concerts, les théâtres, il faut acheter des livres. Pourquoi ? Parce que les artistes ne peuvent pas donner sans cesse du contenu gratuit. C'est aussi un travail. Un travail de longue haleine."

  • Isabelle Carré, en lecture ce dimanche à l'abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson à 20h45. Réservation obligatoire, 03 83 81 20 22. Isabelle Carré dédicacera auparavant à 19h son deuxième roman, "Du côté des Indiens" qui vient de paraître après "Les Rêveurs".
Choix de la station

À venir dansDanssecondess