Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Isère : des visites guidées pour découvrir les œuvres de street-art à Grenoble

mercredi 18 avril 2018 à 5:36 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Isère

Depuis l'été 2016, l'office de tourisme de Grenoble propose des visites guidées à la découverte des œuvres de street-art présentes sur les murs de la ville. Et le succès est tel que les guides sont régulièrement obligés de programmer toujours plus de visites, faute de places disponibles.

En général, les visites "Découverte du street-art" sont quasiment toujours complètes.
En général, les visites "Découverte du street-art" sont quasiment toujours complètes. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Grenoble, France

Grenoble, c'est un peu une galerie à ciel ouvert. Au détour d'une rue, sur un mur, vous avez certainement déjà vu ces tags, ces graffitis ou ces fresques géantes peintes sur les façades. Il y en a tellement que l'office de tourisme a décidé d'organiser des visites guidées à travers la ville depuis l'été 2016. "Découverte du street-art", c'est le nom de la visite.

Des dizaines d'œuvres sur quelques centaines de mètres

"Street-art, ça veut dire ?", demande Sophie à la trentaine de personnes présentes devant elle. "Oui, l'art de la rue en Anglais." La guide a donné rendez-vous à tout le monde à 18 heures au Square des fusillés, au bout du Cours Berriat.

Sophie montre le rideau métallique d'une boutique, recouvert d'inscription à la bombe. "Ça c'est un tag, une signature qu'on cherche à reproduire le plus possible sur toutes les surfaces" détaille la guide. Mais elle passe vite aux œuvres beaucoup plus volumineuses, comme celles sur le Cours Berriat, réalisées dans le cadre du Street-art festival de Grenoble, qui a lieu depuis quatre ans en juin. 

Il est aussi possible de peindre les murs grâce à un pochoir. - Radio France
Il est aussi possible de peindre les murs grâce à un pochoir. © Radio France - Tommy Cattaneo.

"Grenoble, c'est vraiment une ville de street-art" - Marie, 69 ans, qui participe à la visite.

Le groupe s'arrête devant une immense peinture. "Cette oeuvre là s'intitule la Courbe." Agathe et Agathe, deux collégiennes, prennent des notes sur un petit carnet. "C'est pour notre oral de troisième en fin d'année, on a choisi le street-art comme sujet."

L'œuvre du Monkey bird crew : "La Courbe". - Radio France
L'œuvre du Monkey bird crew : "La Courbe". © Radio France - Tommy Cattaneo.

"Moi je connaissais un peu et mon petit-fils aussi, mais on a profité des vacances pour faire cette visite", raconte de son côté Marie, 69 ans. "Je fais un de peinture donc ça m'intéresse", ajoute la grand-mère. "Grenoble, c'est vraiment une ville de street-art, et en plus tout le monde peut voir ces œuvres donc c'est très agréable."

8 euros pour deux heures de visite

Il y a donc bien un engouement intergénérationnel pour le street-art. "Tout est accessible, on voit ça au coin de la rue et on découvre les œuvres dans notre quotidien", explique Sophie, la guide. "Les gens sont surpris, et le phénomène prend de l'ampleur. Les visites ont vraiment succès, on a été obligé de rajouter des visites et de former des guides supplémentaires."

Pour ceux qui n'ont pas trop envie de marcher, l'office de tourisme propose aussi des "Découvertes du street-art" en tram de Fontaine à Grand place. Le prix est de 8 euros pour les adultes pour deux heures de visites et les dates sont à retrouver sur le site internet de l'office.