Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

Isère : un jeune habitant de Quaix-en-Chartreuse monte une exposition sur la Grande guerre

jeudi 1 novembre 2018 à 19:13 Par Justine Dincher, France Bleu Isère

À 18 ans, Aurélien Jussot a décidé de monter une exposition sur la Grande guerre pour "attirer plus de monde aux commémorations du 11-Novembre" dans sa commune de Quaix-en-Chartreuse en Isère. Rencontre avec un passionné d'histoire française, et familiale.

Aurélien Jussot, 18 ans, organise une exposition dans son village sur la Grande guerre.
Aurélien Jussot, 18 ans, organise une exposition dans son village sur la Grande guerre. © Radio France - Justine Dincher

Quaix-en-Chartreuse, France

Il n'a que 18 ans et se passionne pour la Grande guerre. Un jeune de Quaix-en-Chartreuse (Isère) organise tous les vendredis après-midi, à la mairie de sa commune, une collecte d'objets, de dessins et de photos de la première Guerre mondiale. Avec tout ça, Aurélien Jussot va monter une exposition à l'occasion du centenaire de la fin de la guerre.

ÉCOUTEZ | Aurélien Jussot présente son objet "fétiche".

Photos, obus, casque, briquet

L'objet auquel il tient le plus, c'est le casque de son arrière grand-père. "C'est un des seuls témoignages que j'ai, côté paternel. Mon arrière grand-père a fait Verdun. Il portait ce casque sur sa tête. Toutes ces petites bosses veulent peut-être dire que ce sont des éclats d'obus ou des chutes", raconte le jeune majeur. 

Pour monter son exposition, le jeune a fouillé les armoires de sa grande-tante, il a aussi écumé les vides greniers : "Dès que je voyais des objets sur la première Guerre mondiale, je me disais qu'il valait mieux qu'ils finissent entre de bonnes mains". 

Aurélien Jussot prend pour exemple ce briquet sur lequel est gravé "souvenir 1918" : "La personne qui me l'a vendu n'avait pas forcément conscience qu'il s'agissait d'un briquet de la première Guerre mondiale et elle n'en avait pas grand chose à faire. Maintenant, il sera présent à son exposition".

Le jeune Isérois a collecté des vieilles photos de famille pour exposer. - Radio France
Le jeune Isérois a collecté des vieilles photos de famille pour exposer. © Radio France - Justine Dincher

Il veut sensibiliser au devoir de mémoire

Ce jeune Isérois, qui, comme une évidence, veut devenir professeur d'histoire, s'est fixé un objectif : attirer davantage de personnes aux commémorations du 11-Novembre dans son village de Quaix-en-Chartreuse. Aurélien Jussot y assiste tous les ans depuis qu'il est petit car "le devoir de mémoire est important". "L'an dernier, je me suis rendu compte que, d'année en année, il y avait de moins en moins de monde", raconte-t-il.

ÉCOUTEZ | Le jeune majeur raconte comment l'idée de l'exposition lui est venue.

Son exposition sera installée du 10 au 25 novembre dans la salle du conseil de la mairie. Et déjà, première victoire pour lui : des élèves de l'école primaire de la commune viendront chanter la Marseillaise pour la commémoration du 11-Novembre. "J'étais très heureux d'apprendre cela de la part du maire, j'avais contacté la directrice de l'école pour qu'elle monte un projet", conclut ce jeune passionné qui attend les prêts des particuliers pour étoffer son exposition. Il tient une permanence tous les vendredi à la mairie de Quaix-en-Chartreuse entre 17 heures et 19 heures.

Aurélien Jussot attend maintenant que d'autres lui prêtent des objets pour étoffer sa collection. - Radio France
Aurélien Jussot attend maintenant que d'autres lui prêtent des objets pour étoffer sa collection. © Radio France - Justine Dincher

Pour contacter Aurélien Jussot : 07 81 76 90 27, jaurelien38@gmail.com