Culture – Loisirs

Jamait, fidèle au Zénith de Dijon

Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne jeudi 10 septembre 2015 à 17:33

Yves Jamait est le parrain du Zénith de Dijon
Yves Jamait est le parrain du Zénith de Dijon © Radio France - philippe renaud

Le Zénith de Dijon fête ses 10 ans, le 9 octobre prochain avec le "Bar à Jamait". Le Chanteur Dijonnais, Yves Jamait, prend le paris de faire un concert intimiste, entre potes devant plus de 3000 personnes. Une "sorte de cabaret", ou "d’émission de variétés" comme la télévision n'en fait plus .

Le 6 octobre 2005 le Zénith de Dijon était officiellement inauguré. Quelques jours plus tard le groupe Texas était le premier à se donner en spectacle dans la nouvelle salle. Voilà 10 ans que le Zénith de Dijon accueille les plus grands (Elton John, Carlos Santana, Johnny Hallyday Jean-Jacques Goldman, Stromae, etc, etc). Pour célébrer cet anniversaire le groupe Véga qui gère l'établissement depuis 2005 ( en délégation de service public) a prévu tros événements. Le premier  a eu lieu cet été avec la 2ème édition de l'Oneo Music Festival, le deuxième aura lieu le 13 novembre prochain avec le Trial Indoor International, le troisième et le plus "important" : le Bar à Jamait le 9 octobre prochain.

    « On veut faire une émission de variétés comme il n’y en a plus à la télévision »

Le clou des dix  ans du Zénith, donc : le Bar à Jamait. Le chanteur Bourguignon Yves Jamait reprend son concept à succès (une bande de potes pas forcément tous très connus, un concert intimiste proche des gens, comme dans un repas à la maison) dans une salle beaucoup plus grande. D'ores et déjà plus de 3000 personnes ont acheté leur place pour y assister. Yves Jamait qui tente un pari, faire un concert intimiste, proche des gens dans un Zénith.

    « La culture est un élément du développement économique »

Le parrain du Zénith, Yves Jamait, devant son public dijonnais pour célébrer les 10 ans de la salle de spectacle, voilà qui parait logique. Logique aussi la place prise par la Zénith dans le rayonnement de la ville selon François Rebsamen. Le maire de Dijon rappelle que les retombées économiques directes ou indirectes de l’établissement  atteignent les 12 millions d’euros. Il se souvient aussi du concert anniversaire de Carlos Santana en 2010, et de la guitare dédicacée offerte à l’occasion. Quelques années plus tard, lorsque l’on demande ce que le premier magistrat de la ville aimerait voir en concert dans ce zénith, il répond je suis plus « jazzy » que « Rocky », à Quand du jazz au Zénith ?

Le zénith de Dijon en chiffres :

  •     2 500 000 spectateurs depuis 2005
  •     Capacité maximum 9000 personnes
  •     100 manifestations par an
  •     250 000 personnes par mois
  •     12 millions d'euros de retombées économiques par an
  •     le troisième Zénith de France en terme de capacité