Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Exp'Hotel à Bordeaux : les jeunes rêvent d’excellence

lundi 20 novembre 2017 à 18:57 Par Seina Baalouche, France Bleu Gironde

Ce lundi, à Bordeaux, a eu lieu le 26ème concours des meilleurs ouvriers de France charcutier-traiteur. Un événement dans le cadre du salon Exp'Hotel dédié aux métiers de Bouche. Parmi les visiteurs, Baptiste Clocher, un jeune charcutier du bassin d'Arcachon, rêve d'atteindre l’excellence.

Baptiste Clocher rêve de participer au concours meilleur ouvrier de France charcutier-traiteur
Baptiste Clocher rêve de participer au concours meilleur ouvrier de France charcutier-traiteur © Radio France - Seina Baalouche

Bordeaux, France

De nombreux professionnels des métiers de Bouche étaient présents ce lundi au parc des expositions de Bordeaux à l'occasion du salon Exp'hotel qui se tient jusqu'à mardi. L'une des attractions du jour c'était le 26ème concours des meilleurs ouvriers de France charcutier-traiteur. Un métier peu connu du grand public. Parmi les visiteurs, Baptiste Clocher, un jeune charcutier Arcachonnais de 24 ans, rêve de pouvoir un jour présenter ses créations au concours.

Charcutier-traiteur : métier de passion

"C'est une très belle pièce" constate Baptiste Clocher. Devant les têtes de porcs et autres boudins blancs présentés au concours, le jeune charcutier se régale. Ce jeune charcutier-boucher est dans le métier depuis ses 16 ans. Et même avant puisque la charcuterie c'est avant tout une histoire de famille : " mon père et mon frère sont bouchers, à Bordeaux et dans le libournais, et j'allais souvent travailler avec eux le dimanche matin. J'ai toujours baigné là-dedans." raconte Baptiste. Le jeune homme travaille en ce moment pour un charcutier du bassin d'Arcachon. Après un CAP boucher puis un brevet professionnel de charcutier traiteur, il n'a pas eu beaucoup de mal à trouver du travail :

Ça a été très vite. Je n'avais même pas terminé mon brevet professionnel que j'avais déjà trouvé un poste en tant que second de cuisine à Biarritz. Il y a plus d'offres que de demandes - Baptiste, charcutier

Atteindre l’excellence

La charcuterie c'est une véritable passion pour Baptiste. Le jeune homme a déjà remporté plusieurs compétitions. Il est notamment arrivé 1er de la région Nouvelle Aquitaine au concours meilleur apprenti de France. Et pour cela il faut beaucoup de travail, "il ne faut pas regarder les 35 heures" :

Un bon charcutier est amoureux du produit et ne compte pas ses heures de travail s'il veut atteindre l’excellence.

Baptiste Clocher, se fixe comme objectif d’ouvrir sa propre entreprise dans un ou deux ans pour un jour tenter de porter le col bleu blanc rouge.