Culture – Loisirs

Jean-Christophe Victor, créateur de l’émission "Le Dessous des cartes", est mort

Par Viviane Le Guen, France Bleu Hérault et France Bleu jeudi 29 décembre 2016 à 11:39

Expert en géopolitique Jean-Christophe Victor avait créé l’émission « Le dessous des cartes » sur Arte
Expert en géopolitique Jean-Christophe Victor avait créé l’émission « Le dessous des cartes » sur Arte © Maxppp -

Le géographe, créateur de l'émission "Le Dessous des cartes", fils de l'explorateur Paul-Emile Victor est mort mercredi à Montpellier. Il avait 69 ans.

Connu du grand public grâce à l'émission "Le Dessous des cartes" diffusée sur Arte, Jean-Christophe Victor est décédé à Montpellier mercredi 28 décembre. Une information confirmée par la chaîne sur son compte twitter.

Diplômé de chinois à l’Institut national des langues et civilisations orientales, et titulaire d'un doctorat en anthropologie, Jean-Christophe Victor venait de publier, aux éditions Tallandier, un nouvel atlas de l’Asie "le Dessous des cartes Asie", un ouvrage de 143 pages et de 120 cartes consacrées à ce vaste continent où vit plus de la moitié de la population mondiale.

Vulgariser la géopolitique

Fils de l'explorateur Paul-Emile Victor et de la journaliste Eliane Victor, il avait débuté sa carrière dans les années 1970 au ministère des Affaires étrangères. Il est d’abord affecté en Afghanistan, auquel il consacre l'un de ses premiers ouvrages, "La cité des murmures" (1986), puis recruté par le Centre d’analyse et de prévention du Quai d’Orsay.

Co-fondateur de l’association Action contre la faim, il avait créé en 1991 le Laboratoire d’études politiques et d’analyses cartographiques (Lépac) avec sa compagne, Virginie Raisson. C'est à la même époque qu'il propose à La Sept un concept d’émission inédit, "Le Dessous des cartes", un magazine de vulgarisation géopolitique hebdomadaire toujours diffusé sur Arte.

"Au-delà de son grand professionnalisme", les équipes de la chaîne retiendront "sa fidélité, sa rigueur, mais aussi sa foi en l'avenir et son optimisme chevillé au corps" peut-on lire ce jeudi dans un communiqué. Véronique Cayla, présidente d'Arte France, a salué "son intégrité, sa passion pour transmettre et faire comprendre simplement les sujets les plus complexes".