Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Jean d'Ormesson, fondu de ski à Courchevel en Savoie

mardi 5 décembre 2017 à 17:33 France Bleu Pays de Savoie

Jean d'Ormesson s'est éteint à l'âge de 92 ans. Pendant 40 ans, il a skié à Courchevel avec son ami Marcel Usannaz.

Marcel et Jean
Marcel et Jean - Marcel Usannaz

Courchevel, Saint-Bon-Tarentaise, France

Amoureux des Alpes, Jean d'Ormesson écrivait : "Le ski, c’est inutile, dira-t-on. Oui c’est inutile comme la vie. Et grisant comme elle."

Marcel Usannaz, 76 ans, a appris la nouvelle de son décès par un coup de téléphone de sa fille ce mardi matin. Celui qui a accompagné l'académicien durant plus de trente ans a bien voulu témoigner au micro de France Bleu Pays de Savoie. Son moniteur, son sherpa, son ami. La dernière fois qu'ils ont skié ensemble, Jean d'Ormesson avait 90 ans ! Toujours fidèle à son jean, car l'écrivain abhorrait les pantalons de ski.

Marcel et deux stars : Jean-Luc Lagardère et Jean d'Ormesson - Aucun(e)
Marcel et deux stars : Jean-Luc Lagardère et Jean d'Ormesson - Marcel Usannaz

France Bleu Pays de Savoie : - Quelle a été votre réaction, Marcel, en apprenant la nouvelle du décès de votre ami ?

Marcel Usannaz : - Choqué, tout de même. C'est un tournant dans ma vie. C'est une amitié de trente ans.Tous les souvenirs remontent comme lorsque nous faisions du hors piste. Je lui expliquais comment reconnaître les couleurs de la neige. Il me disait : 'Mais il n'y a qu'une seule couleur, elle est blanche, la neige."

France Bleu Pays de Savoie : - Vous vous souvenez de votre première rencontre ?

Marcel Usannaz : - C'était à l'occasion d'une dépose sur un glacier en Italie, je les ai aidés à redescendre, et puis ça a fait boule de neige, on ne s'est jamais quittés. Il venait skier à Courchevel quand il savait que j'étais libre, disponible.

Jean et Marcel encordés le temps d'une descente

France Bleu Pays de Savoie : - Jean d'Ormesson était-il un bon skieur ?

Marcel Usannaz : - Au début, non, pas du tout. Mais à la fin, oui. Il me faisait confiance. Notre souvenir le plus fort, c'est quand nous avons descendu encordés dans les Trois Vallées. Une descente un peu extraordinaire. Un retour sur Pralognan la vanoise par le glacier de Gébroulaz et le col des Tempêtes. Il devait avoir 70 ans. Le passage était verglacé, donc on s'est encordés.C'est pointu comme truc à réaliser, mais c'est bien !

France Bleu Pays de Savoie : - On connaît le personnage médiatique, l'homme de Lettres qui passe à la télévision. Comment était-il dans l'intimité de la montagne ?

Marcel Usannaz : - Très naturel, très abordable. Il m'a beaucoup apporté. Il est resté fidèle jusqu'au bout. Il me parlait de littérature, de tout. C'était assez incroyable pour moi. Je lui disais : "Moi, le petit Marcel, skier avec Jean d'Ormesson, c'est un privilège."

La Toussuire rend hommage au skieur - Aucun(e)
La Toussuire rend hommage au skieur - compte twitter La Toussuire