Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Jean-François Millet au Palais des Beaux Arts de Lille : une première depuis 45 ans

-
Par , France Bleu Nord

Depuis ce vendredi 13 octobre et jusqu'au 15 janvier, le Palais des Beaux Arts de Lille consacre une exposition à Jean-François Millet. Cela faisait 45 ans qu'il n'y avait pas eu d'exposition en Occident consacré à ce peintre français du XIXe siècle.

L'oeuvre la plus célèbre de Jean-François Millet reste sans doute "L'Angélus".
L'oeuvre la plus célèbre de Jean-François Millet reste sans doute "L'Angélus". © Radio France - Camille Marigaux

Lille, France

Parmi ses tableaux les plus connus, "l'Angélus", "les Glaneuses" ou encore "l'Homme à la houe". Jean-François Millet n'est pas vraiment une superstar en France. En dehors du musée d’Orsay et du musée de Cherbourg, l’essentiel de son oeuvre se trouve conservé aux Etats-Unis et au Japon.

A la fois peintre, dessinateur et pastelliste, Jean-François Millet a marqué son oeuvre par la représentation du monde paysan, de la relation de l'Homme à la Nature, du travail de la terre mais aussi du sacré. La lumière de certains tableaux montre cette influence, d'où le nom d'une des sections de l'exposition, "Biblique ?".

Il illustrait parfaitement l'esprit pionnier américain

Aucune grande rétrospective ne lui a été consacrée depuis celle de 1975 au Grand Palais à Paris, puis à la Hayward Gallery à Londres.

"Millet USA", l'artiste plus rock que réac' chez les américains

En plus de la rétrospective, une seconde exposition est consacrée à l'influence de Jean-François Millet sur plusieurs photographes, cinéastes et autres artistes nord-américains. Le peintre français a notamment inspiré Christopher Nolan, (réalisateur de "Dunkerque"), au début de son film "Interstellar".

Le grapheur Banski a également pris un malin plaisir à s'inspirer de Jean-François Millet pour une de ses œuvres. Ici avec une version détournée des "Glaneuses".  - Radio France
Le grapheur Banski a également pris un malin plaisir à s'inspirer de Jean-François Millet pour une de ses œuvres. Ici avec une version détournée des "Glaneuses". © Radio France - Camille Marigaux

Une influence qu'explique Régis Cotentin, commissaire d'exposition chargé de la programmation contemporaine du musée. "Il illustrait parfaitement l'esprit pionnier américain. Ces hommes en plein travail avec une terre hostile, inconnue, nouvelle. Un horizon que les pionniers ignoraient aussi. L'image d'un homme qui fait corps avec la nature, c'est vraiment l'image du rêve américain".

L’exposition au palais des Beaux-Arts de Lille sera visible du 13 octobre au 22 janvier (rétrospective Millet et l’expo Millet USA). Le lundi de 14 h à 18 h, du mercredi au dimanche de 10 h à 18 h (10/8 €) ; nocturnes tous les vendredis, jusqu’à 20h.

>> Plus d'infos sur le site du palais des Beaux-Arts de Lille

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu