Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDEOS - Jeanne Moreau, une carrière couronnée par trois César et un Oscar

lundi 31 juillet 2017 à 12:10 Par Rosalie Lafarge, France Bleu

La comédienne Jeanne Moreau est morte à Paris à l'âge de 89 ans. Sa beauté sensuelle et son inimitable voix grave ont fasciné les plus grands réalisateurs et en ont fait l'une des icônes du cinéma français.

Jeanne Moreau récompensée par un César d'honneur en 2008
Jeanne Moreau récompensée par un César d'honneur en 2008 © Maxppp - AURELLIE AUDUREAU

Paris, France

En 65 ans de carrière, Jeanne Moreau a tourné avec les plus grands. François Truffaut, Luis Bunuel, Jean Dréville, Louis Malle, Wim Wenders, Orson Welles... Tous ont fait confiance à la comédienne qui est morte ce lundi à Paris, là où elle était née 89 ans plus tôt d'un père restaurateur et d'une mère danseuse anglaise.

Jeanne Moreau voit le jour le 23 janvier 1928 dans le dixième arrondissement de Paris. Elle n'a même pas vingt ans quand elle se met à suivre des cours de théâtre à l'insu de ses parents. C'est ainsi qu'elle débute, en 1947 au Festival d'Avignon, dans La terrasse de midi. Elle entre ensuite à la Comédie Française, qu'elle quitte pour suivre Jean Vilar au TNP, le Théâtre National Populaire.

Jeanne Moreau dans La Reine Margot 1954   - Maxppp
Jeanne Moreau dans La Reine Margot 1954 © Maxppp - picture-alliance //MaxPPP

Le Tourbillon de la vie

Au cinéma, elle enchaîne plusieurs petits rôles avant de jouer la très sensuelle et frivole Reine Margot de Jean Dréville en 1954. Mais ce sont ses performances dans Ascenseur pour l'échafaud en 1957 et Les Amants en 1958, deux films de Louis Malle, qui la révèlent au grand public. Au fil des ans, elle travaille avec les plus grands réalisateurs et collectionne les films phare de la Nouvelle Vague. "Tourner, c'est entrer dans leur univers, c'est la meilleure façon pour pouvoir incarner leurs fantasmes et grâce à eux j'ai une famille incroyable de femmes qui sont en moi et m'accompagnent", disait-elle.

En 1962, son interprétation du Tourbillon dans Jules et Jim la fait entrer dans l'histoire du cinéma et de la chanson. Le film inaugure sa collaboration avec François Truffaut.

"On m'a prêté beaucoup d'aventures amoureuses avec des metteurs en scène. Je n'en ai pas eu 36. Avec François, ça n'a jamais abouti, justement à cause de son amour des femmes, je ne voulais pas être une parmi tant d'autres" - Jeanne Moreau

La bande originale de Jules et Jim est également un succès. Avec Le Tourbillon, la carrière de Jeanne Moreau chanteuse peut alors démarrer. Suivront notamment les fameux titres J'ai la mémoire qui flanche et Tout morose. Trois ans après Jules et Jim, Jeanne Moreau tourne en anglais sous la direction de son ami Orson Welles dans Falstaff. Elle ne cessera alors d'être sollicitée par Luis Bunuel (Le journal d'une femme de chambre), Tony Richardson (Mademoiselle), André Téchiné (Souvenirs d'en France) ou encore Wim Wenders (Jusqu'au bout du monde). Au total, Jeanne Moreau a joué dans plus de 130 films.

Une carrière jalonnée de récompenses

Son jeu dans Moderato cantabile, de Peter Brook, qui lui vaut sa première récompense : le Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes. Trente deux ans plus tard, en 1992, elle obtient le César de la meilleure actrice pour La vieille qui marchait dans la mer, de Laurent Heynemann. Jeanne Moreau décrochera ensuite deux César d'honneur en 1995 et 2008. Entre les deux, l'Académie des arts et des sciences du cinéma lui décernera, en 1998, un Oscar d'honneur.

Seule comédienne - jusqu'ici - à avoir présidé deux fois le jury du Festival de Cannes (en 1975 et 1995), elle est également la première femme à entrer à l'Académie des Beaux-arts en 2001. Jeanne Moreau, mariée deux fois et mère d'un fils, Jérôme, se disait "mystique et frivole", capable de s'angoisser pour le drame du Darfour mais aussi d'aimer l'élégance et les belles choses. Elle aimait comparer la vie à un jardin, "un jardin en friche qu'on nous donne à la naissance" et qu'il faut "laisser beau au moment de quitter la terre".

A LIRE AUSSI : Ils rendent hommage à Jeanne Moreau

La carrière de Jeanne Moreau - Aucun(e)
La carrière de Jeanne Moreau