Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Jetons, bluff et statégie : un grand tournoi de poker rassemble 600 joueurs au Summum de Grenoble

-
Par , France Bleu Isère

La "capitale des Alpes" devient capitale du poker le temps d'un week-end. 600 joueurs, professionnels ou amateurs, ont rendez-vous au Summum pour le Winamax Poker Tour. Reportage dans la fosse de la salle de concert grenobloise plus silencieuse que jamais.

Sous le regard attentif des spectateurs, les joueurs doivent garder leur sang-froid.
Sous le regard attentif des spectateurs, les joueurs doivent garder leur sang-froid. © Radio France - Julien Morin

Grenoble, France

Le Winamax Poker Tour, c'est le plus grand circuit de poker amateur en France. Plus de 10.000 joueurs s'y frottent chaque année. Ce week-end à Grenoble, ils sont 600 à avoir franchi le seuil de leur clavier pour se confronter autour d'une vraie table. Des hommes ( beaucoup), des femmes (peu), des jeunes, des vieux, tous animés par la fièvre du poker. Pas d'argent à gagner, juste une place dans les onze - pas les titulaires de Didier Deschamps, non - pour la finale du circuit en mars à Paris.

"Grenoble ? Un des foyers du poker amateur en France" pour Matthieu Duran, le responsable du Tour

Le reportage de Julien Morin

L'étape de Grenoble est l'une des plus grandes du circuit. "Les joueurs viennent de relativement loin, raconte Matthieu Duran, le responsable du Tour. Il y en a qui ont fait deux, trois, ou quatre heures de route pour rejoindre cette étape grenobloise." Mais pourquoi Grenoble parmi les 33 villes qui accueillent le "Tour de France" de ce "sport cérébral" ? "C'est l'un des foyers du poker amateur en France, toujours selon Matthieu Duran. Beaucoup de joueurs ont développé le poker ici, il y a encore un milieu associatif très présent sur Grenoble."

Jeu à domicile, une carotide qui palpite, des jetons qui claquent et de la musique électro... à fond !

Parmi les 600 personnes présentes : beaucoup de joueurs amateurs, adeptes de leur jeu favori en ligne. Stéphane, 47 ans, est venu avec sa femme et ses filles, spectatrices de ses exploits. Casque autour du coup, il confie se mettre dans sa bulle, musique électro à l'appui, quand il a besoin d'un coup de fouet. Pas trop de bluff à sa table, et à la maison ? "Ça je garde le secret !" nous dit madame. Un peu plus loin, crâne rasé, mono-dread, vous l'avez reconnu : Mike, le chanteur du groupe Sinsemilia. "Plusieurs fois je regardais la salle, je me suis dit 'putain t'es en train de jouer au poker au Summum là', bon délire pour moi" lance l'adepte du micro et des cartes, ravi.

Dans un silence presque religieux, on n'entend que les jetons tripotés par les joueurs, parfois les applaudissements quand l'un d'eux doit quitter la table. Il faut donc savoir rester calme, particulièrement "poker face", et ça Pierre Calamusa, alias Viet Fou, sait faire. Ce grenoblois est joueur professionnel depuis cinq ans, sa seule petite faille ? "Quand il y a vraiment de la tension et que je bluffe, j'ai la carotide qui palpite sur la tempe". Secret, secret.

Pierre Calamusa,  un des joueurs de poker engagé dans le Tour - Radio France
Pierre Calamusa, un des joueurs de poker engagé dans le Tour © Radio France - Julien Morin