Infos

Jeune arbitre : "se faire respecter sur le terrain, c'est le plus important"

Par Camille Revel, France Bleu Armorique mercredi 12 octobre 2016 à 6:00

Jérémy, 16 ans, a suivi une formation d'arbitre en Ille-et-Vilaine, financée par le Stade Rennais
Jérémy, 16 ans, a suivi une formation d'arbitre en Ille-et-Vilaine, financée par le Stade Rennais © Radio France - Camille Revel

Le district d'Ille-et-Vilaine trois fois par an de jeunes arbitres pour arbitrer les match de football du département. Jérémy, 16 ans, fait partie des nouveaux venus. Portrait.

Avis aux amateurs : le Stade Rennais est à la recherche de futurs arbitres pour ses équipes ! Le club prend en charge la formation, la prochaine aura lieu courant décembre. En Ille-et-Vilaine, la dernière a eu lieu ce mois-ci, en octobre : une quarantaine de nouveaux arbitres peuvent désormais siffler la fin du match sur les terrains de foot du distric. Parmi ces nouveaux venus, Jérémy, 16 ans, habitant de Mordelles.

"J'aime bien diriger la situation"

Pour Jérémy, tout a commencé avec une mauvaise nouvelle : "J'ai pratiqué le football pendant six ans, et puis j'ai du arrêter à cause d'une blessure. J'ai choisi l'arbitrage parce que ça me plait, j'aime bien diriger les choses : j'étais capitaine dans mon équipe."

"J'aime bien garder le contrôle de la situation" - Jérémy, arbitre débutant

"Se faire respecter sur le terrain, c'est le plus important"

Pas un centime à débourser pour Jérémy : son club, le Stade Rennais, a pris en charge sa formation. En Ille-et-Vilaine, elle coûte 100 euros, elle est accessible dès l'âge de 13 ans. "Avant l'examen , j'ai suivi deux week-end de formation : on est allés sur le terrain, voir les placement, puis il y a eu de la théorie. Il faut apprendre les lois du jeux, comment se placer sur le terrain, et comment se faire respecter. Pour moi, c'est ça le plus important : si on ne se fait pas respecter, le match déborde.Ensuite, on arbitre des matchs encadrés. Puis c'est le grand bain."

Avoir été footballeur, ça fait de lui un meilleur arbitre, il en est convaincu : "Quand il y a des fautes, je sens plus les choses que certains arbitres qui n'ont jamais été sur le terrain."

Et les sifflets contre l'arbitre ? Jérémy relativise : "Du point de vue d'un spectateur, l'arbitre ça reste la personne qui dirige le match, et quand il fait une faute, on lui met tout sur le dos." L'adolescent est plutôt content de sa prestation : "Je suis assez fier, j'ai réussi à calmer le match, à me faire respecter. Il y a quelques joueurs qui ont une individualité assez forte, du coup j'ai du les remettre en place."

Reportage - le premier match de Jérémy, jeune arbitre de 16 ans

Jérémy perçoit une indemnité pour chaque rencontre arbitrée. Pour ce match de district, en catégorie moins de 15 ans, il reçoit 29 euros. Pour lui, cela reste un loisir, mais il se rêverait bien en arbitre "de la finale de ligue des champions, entre le Real et le Barça."

Partager sur :