Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Journée du Patrimoine : venez découvrir le château de Rochefort en Côte-d'Or

vendredi 14 septembre 2018 à 20:24 Par Lila Lefebvre, France Bleu Bourgogne

Caché dans les bois d'Asnières-en-Montagne près de Montbard, ce château pré-renaissance unique en Bourgogne a été sélectionné parmi les monuments à sauver du grand Loto du Patrimoine de Stéphane Bern. Vous pouvez le visiter ce week-end dans le cadre des journées du Patrimoine.

.
. © Radio France - Lila Lefebvre

Asnières-en-Montagne, France

C'est un vestige rare de l'art pré-reconnaissance, unique en Côte-d'Or. Laissé à l'abandon, en 2002 l'Association les Clés de Rochefort s'est donné pour mission de le sortir de l'oubli et de mètres de végétations.  Un projet qui leur a valu la reconnaissance de Stéphane Bern qui l'a classé parmi les monuments à sauver dans son grand Loto du Patrimoine. L'association, en quête de dons et de financements vous invite à le découvrir tout ce week-end entre 10h00 et 18H00, et qui sait, peut-être aurez-vous envie de participer à l'aventure de sa reconstruction. 

Une ruine sortie de l'oubli

Habité jusque dans les années 50 par une famille de fermiers, ce château "de loisirs" dont les premières constructions sont datées du XIII siècle, s'est peu à peu effondré emporté par une épaisse végétation. En 2002, des passionnés du lieux ont créé l'Association les Clés de Rochefort pour le  rénover. "D'abord il a fallu enlever tous les arbres car on ne le voyait plus ! s'amuse Philippe Coulombelle, bénévole en charge des travaux, et puis on a enfin pu voir à quoi il ressemblait. Maintenant, nous allons pouvoir passer au gros des travaux"

. - Radio France
. © Radio France - Lila Lefebvre

En décembre dernier, l'association a racheté le château pour un euro symbolique, "mais nous en avons au moins pour 1 million d'euros de travaux, ajoute Catherine Coulombelle, la secrétaire générale des Clés de Rochefort. Depuis 2015, l'enceinte du château est fermée au visiteurs tant que des travaux de sécurisation n'auront pas été réalisés. 

Pour financer ces travaux, l'association compte sur des aides de l'Etat et des collectivités locales, mais aussi sur le Loto du Patrimoine lancé cet été par Stéphane Bern, qui a sélectionné ce château parmi les monuments à sauver. "Sans lui, vous ne seriez peut-être pas là, nous lance Catherine Coulombelle, grâce à ce loto nous gagnons en notoriété, nous aurons peut-être plus de dons et surtout plus de bénévoles". Avis aux amateurs. "Il y a plein de travail pour les gens motivés, et promis ce n'est pas que déplacer des pierres !". 

. - Radio France
. © Radio France - Lila Lefebvre

Faire revivre le château

Pour les bénévoles, l'association peut déjà compter sur le soutiens de Remparts qui organise des chantiers internationaux dans la région. Les Clés de Rochefort souhaite aussi faire appel à des chantiers d'insertion. "Notre but c'est de faire vivre le château, et pas que par le tourisme, mais aussi qu'une véritable économie se forme autour", souligne Catherine Coulombelle. Les nouveaux châtelains prennent donc leur rôle d'employeurs très au sérieux.