Culture – Loisirs

Journée mondiale sans portable : qui sera capable de relever ce terrible défi ?

Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne et France Bleu dimanche 5 février 2017 à 16:06 Mis à jour le dimanche 5 février 2017 à 16:47

La "Journée mondiale sans téléphone portable" débute ce lundi. A Dijon comme ailleurs il est devenu très difficile de se passer de son smartphone.
La "Journée mondiale sans téléphone portable" débute ce lundi. A Dijon comme ailleurs il est devenu très difficile de se passer de son smartphone. © Radio France - Thomas Nougaillon

Ce lundi 6 février c'est la journée mondiale sans téléphone portable. Une journée qui est en fait un ensemble de trois jours puisque l'opération se termine ce mercredi. A Dijon comme ailleurs, le pari semble très difficile à tenir, voir carrément impossible.

C'est l'écrivain Français Phil Marso qui est l'instigateur de cette manifestation dont il s'agit de la 17e édition. Bien sûr personne ne sait qu'elle est la portée exacte de cette "journée mondiale sans portable" mais le but de Phil Marso est ailleurs... Il s'agit pour lui de provoquer une réflexion autour de cet extraordinaire outil qu'est le smartphone.

À la base, il a choisi le 6 février comme un clin d’œil au chanteur Nino Ferrer car ce lundi c'est en effet le jour de la Saint-Gaston. Vous connaissez sûrement ce refrain "Gaston y a l'téléfon qui son et y a jamais person qui y répond"!

Depuis son apparition il y a quelques années le smartphone prend de plus en plus de place dans nos vies. - Radio France
Depuis son apparition il y a quelques années le smartphone prend de plus en plus de place dans nos vies. © Radio France - Thomas Nougaillon

Selon une étude menée par Deloitte "sur les usages mobiles" les Français, sont très loin de pouvoir se passer de leur téléphone justement. On peut même dire qu'ils vivent une relation de plus en plus fusionnelle avec lui. Selon cette enquête sachez par exemple que 77% des Français possèdent désormais un smartphone. Et dans une journée, ils le consultent en moyenne 26,6 fois par jour. Un chiffre que l'on peut multiplier par deux pour les jeunes de 18 à 24 ans!

Laisser son téléphone plus de 30 secondes ?

Alors saurez-vous raccrocher votre téléphone durant au moins 24h ? Sur le parvis de la gare SNCF de Dijon, où notre reporter s'est rendu, Frédérique, 43 ans, qui dans la vie de tous les jours s'occupe d'enfants handicapés, nous a dit "oui sans problème".

"Je peux m'en passer largement il me sert juste pour regarder l'heure (...) pour les mels j'ai un ordinateur à la maison, ça me suffit! Maintenant il n'y a plus vraiment de communication, le matin dans le tram, tout le monde à le nez sur son portable, au lieu de regarder un journal par exemple, je trouve ça aberrant!"

Frédérique, 43 ans, peut se passer très facilement de son vieux téléphone

Anthony, Albane, Typhanie... La jeunesse est accro au smartphone... Comment se "désintoxiquer"? - Radio France
Anthony, Albane, Typhanie... La jeunesse est accro au smartphone... Comment se "désintoxiquer"? © Radio France - Thomas Nougaillon

Bien sûr le rapport au téléphone est aussi fonction de l'âge. "Impossible de m'en passer !" répondent ainsi en cœur Typhanie, 16 ans, littéralement accro à son iPhone 5S et ses deux amis Anthony, 15 ans et demi et Albane, 16 ans. "C'est ma vie, il y a tout de dedans ! Il y a mes photos, je peux parler avec mes amis, je vais sur Facebook. Même la nuit quand je me réveille je le regarde !", dit l'une. "Je l'utilise pour prendre des photos quand je vais me promener", raconte Anthony. Enfin, "dès que je me réveille je suis dessus, jusqu'au soir, c'est l'homme de ma vie mon téléphone !" ajoute Albane

Les jeunes semblent en général bien plus accro à leur mobile que les générations précédentes à l'image de Tyhphnie, Albane et Anthony

Selon l'enquête de Deloitte, 77% des Français possèdent désormais un smartphone. Pour la toute première fois ce taux d’équipement dépasse celui des ordinateurs portables (74% des personnes interrogées disent en posséder un), les tablettes -elles- sont encore loin derrière puisque seuls 53% des Français en ont une à la maison.

Reportage

Étude menée par Deloitte "sur les usages mobiles" les Français - Aucun(e)
Étude menée par Deloitte "sur les usages mobiles" les Français - © Deloitte SAS