Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Journées du Patrimoine - 2018

Journées du Patrimoine : La commanderie de Lavaufranche ouvre ses portes

samedi 15 septembre 2018 à 21:12 Par Simon De Faucompret, France Bleu Creuse

À l'occasion des Journées du Patrimoine, la commanderie de Lavaufranche, à l'est de Guéret, est ouverte au public. Fermé le reste de l'année, ce monument du XIIe siècle est à disposition des amateurs d'histoire médiévale, d'anecdotes locales et du passé catholique des lieux.

Frédéric Lecourt, propriétaire de la Commanderie depuis 2011, fait lui-même la visite de l'édifice médiéval aux visiteurs.
Frédéric Lecourt, propriétaire de la Commanderie depuis 2011, fait lui-même la visite de l'édifice médiéval aux visiteurs. © Radio France - Simon de Faucompret

Lavaufranche, France

Dès l'ouverture à 14h, une petite vingtaine de curieux est déjà massée devant le portail de la commanderie de Lavaufranche. Parmi eux, beaucoup d'habitants de la Creuse comme Monique, qui ne cache pas sa hâte de découvrir l'édifice : "C'est quelque chose que j'ai toujours voulu faire, alors je profite des Journées du Patrimoine pour venir visiter !", souffle-t-elle.

Un monument pétri d'histoire

Cette commanderie, fondée en 1180, possède deux trésors d'histoire médiévale : sa chapelle, décorée de fresques d'époque, et son donjon, à demi affaissé. Elle abritait alors, non pas des Templiers, mais des chevaliers de l'ordre hospitalier qui recueillaient les pèlerins partant d'Europe pour Jérusalem. 

Transformée en ferme pendant de longues années, ce monument a été redécouvert dans les années 1960 et classé au titre des monuments historiques en 1963. Il est le seul de ce type qui soit conservé dans le département.

"Cette bâtisse nous a impressionnés." Guy, un visiteur venu de Nancy.

C'est cet attrait historique qui amène tous ces visiteurs, qui ne sont pas tous Creusois ! Guy vient de Nancy, et s'est déplacé pour l'occasion : "Il y a trois ans, lorsque j’ai rendu visite à une ami qui habite à proximité, on a aperçu cette bâtisse qui nous a tous les deux impressionnés", précise-t-il. "Aujourd’hui, j’ai consacré mon temps pour visiter tout cela."

Des travaux à venir

Mais cette visite n'est pas le seul attrait de ces Journées du Patrimoine. Le propriétaire Frédéric Lecourt présente un projet de rénovation de la chapelle, qui a souffert des intempéries au niveau des contreforts et de la toiture. Plusieurs milliers d'euros devront être mis sur la table dès avril 2019, pour une durée d'au moins six mois. Le gérant en appelle donc aux dons des collectivités, mais aussi des particuliers !

"Les petits ruisseaux font les grandes rivières" Christine, une visiteuse régulière.

Une idée accueillie avec enthousiasme dans l'assemblée. "Ce projet de participation, je trouve ça extraordinaire", affirme Christine, qui vient ici tous les ans depuis l'ouverture. "Ça me parait être un lieu important dans la région. C’est bien de savoir qu’il revit." Elle ne sait pas encore ce qu'elle donnera, mais compte bien ajouter sa pierre à l'édifice. "Ce sera une petite participation selon mes moyens, mais peu importe, parce que les petits ruisseaux font les grandes rivières."