Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

EN IMAGES - Jusqu'au 31 août, un nouveau labyrinthe de maïs près du Havre

Jusqu'au 31 août, quatre circuits attendent les familles dans le labyrinthe du Pays du Havre, à Saint-Laurent-de-Brèvedent. Une animation sur le thème de la piraterie qui, pour sa première édition, a profité d'un bel été pour se faire un petit nom auprès des curieux. On vous emmène vous y perdre.

À l'entrée du labyrinthe, les familles sont accueillies par le pirate Barberousse (ou Steven, mais il préfère Barberousse) !
À l'entrée du labyrinthe, les familles sont accueillies par le pirate Barberousse (ou Steven, mais il préfère Barberousse) ! © Radio France - Simon de Faucompret

Saint-Laurent-de-Brèvedent, France

À droite, puis encore à droite ... et c'est un cul-de-sac. "On te suit", lance Coraline à sa fille de quatre ans, Julia. Avec le papa Alexandre, la petite famille a profité d'une éclaircie pour venir se perdre dans les 40 000 m² de labyrinthes, en pleins champs de maïs à Saint-Laurent-de-Brèvedent, à 20 minutes du Havre (Seine-Maritime) en voiture. C'est la première édition de cette nouvelle animation qui s'affirme familiale, et qui dure jusqu'au 31 août. 

Activité familiale

Durée totale des quatre parcours (divisés en deux, l'une partie pour les jeunes, l'autre pour tout le monde) : deux heures. "C'est une activité sympa à faire en famille", sourit Alexandre, qui pousse le petit dernier, Hugo, dans la poussette ... Pas sûr que le bébé d'un an n'apporte son aide pour les énigmes, car c'est effectivement un peu plus qu'un labyrinthe : "On va essayer de trouver des chiffres, dans ce champ de maïs", commence Steven à l'accueil ... mais ici, on l'appelle Barberousse le pirate. "Ces chiffres vont permettre d'ouvrir des choses ... des coffres, des grottes." Tout ça va permettre d'arriver au trésor

Pour ouvrir les coffres à l'entrée, les visiteurs doivent oser se perdre au milieu des champs. - Radio France
Pour ouvrir les coffres à l'entrée, les visiteurs doivent oser se perdre au milieu des champs. © Radio France - Simon de Faucompret

Des lingots, des rubis, des pièces d'or ? Petit indice du pirate : "Ça fond au soleil et ça disparaît très vite dans un ventre, une fois sorti du coffre !"

Le thème de cette année est affiché : place aux pirates ! Même à l'accueil, Stev... Barberousse est là pour indiquer le chemin. - Radio France
Le thème de cette année est affiché : place aux pirates ! Même à l'accueil, Stev... Barberousse est là pour indiquer le chemin. © Radio France - Simon de Faucompret

Alicia est aussi venue en famille de Sandouville (Seine-Maritime) pour l'anniversaire de sa fille Célia ... et pour tester cette activité toute récente : "On avait déjà fait le labyrinthe des Falaises [à Saint-Jouin Bruneval, ndlr]. Et grâce au bouche-à-oreilles, on vient faire celui-ci. C'est nouveau, ça change !" Le tarif est de six euros, et c'est gratuit pour les moins de quatre ans.

Il faut choisir son océan en fonction de la difficulté et de la longueur du parcours. - Radio France
Il faut choisir son océan en fonction de la difficulté et de la longueur du parcours. © Radio France - Simon de Faucompret

"C'est un décor atypique !" - Charlotte Vimard, pirate et employée du labyrinthe.

Une fierté pour Charlotte Vimard, l'une des trois employées du labyrinthe du Pays du Havre. "C'est un décor atypique, qu'un agriculteur normand veut bien nous prêter ..." Pour une première année, les voyants sont au vert, même si "les fréquentations sont très aléatoires" : tout dépend du temps qu'il fait ! "Ça peut aller d'une trentaine de personnes à 100, ou 150 visites par jour." Le projet a mis plusieurs années à se monter, mais c'est surtout depuis un an que tout s'est accéléré. "On a trouvé l'idée des thématiques, donc cette année, c'est les pirates. Chaque été, on changera."

Énigmes et jeux

Qui dit labyrinthe dit souvent dédale de couloirs et perte d'orientation ... mais pas ici ! "Le maïs, c'est vraiment un prétexte pour une balade en plein air", affirme Charlotte Vimard. "On n'a jamais perdu personne !" Au détour d'un virage, on tombe parfois sur des petites énigmes, des jeux de différence ou de mémoire.

La piraterie, c'est aussi avoir l’œil affûté : un petit jeu des différences attend les visiteurs dans les champs. - Radio France
La piraterie, c'est aussi avoir l’œil affûté : un petit jeu des différences attend les visiteurs dans les champs. © Radio France - Simon de Faucompret

De quoi aiguiser l'esprit des plus jeunes, même en vacances !