Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Kito de Pavant prépare la Route du Rhum

jeudi 2 août 2018 à 9:03 Par Elena Louazon, France Bleu Hérault

L'entraînement s'intensifie pour le skipper héraultais Kito de Pavant. Depuis plusieurs semaines, il multiplie les sorties en mer en préparation de la Route du Rhum, en novembre.

Kito de Pavant sort régulièrement en mer pour tester son nouveau bateau "100% Midi"
Kito de Pavant sort régulièrement en mer pour tester son nouveau bateau "100% Midi" © Radio France - Elena Louazon

Le Grau-du-Roi, France

Plus que quatre mois avant le grand départ de la Route du Rhum. L'heure pour Kito de Pavant d'entamer une intense préparation physique, technique, mais surtout gestuelle, après des mois à tester les équipements électroniques. L'objectif : s'adapter au rythme du bateau, toujours plus rapide, et gagner en efficacité sur le pont dans le maniement des outils. 

Un nouveau bateau, 100% Midi

Pour sa troisième Route du Rhum, le skipper a investi dans un tout nouveau bateau, acheté l'année dernière. Une embarcation aux couleurs locales : "Made in Midi", son nouveau 40 pieds. Les voiles viennent de Mauguio, le système vidéo vient de Montpellier, tout comme la nourriture spéciale emportée à bord. Au total, le projet est porté par une trentaine de partenaires comme la Région ou Éole Med. 

Je navigue seul, mais bien accompagné avec tous ces partenaires locaux

Après sa 3è place lors de la dernière édition de la Route du Rhum en 2014, Kito de Pavant a de grandes ambitions. "Il y a quatre ans nous avions commencé la préparation de la course en août, et nous étions parvenus à faire quelque chose de grand, détaille le marin. Cette année on a un beau bateau, on est déjà largement au dessus des vitesses d'alors. On a amélioré les performances. Bien sûr que la concurrence est rude, mais nous sommes assez confiants pour accéder au podium."

Transmettre la passion de la mer

Depuis un mois, ils sort tous les jours en mer, parfois pour quelques heures seulement. Lors de ses sorties en mer, Kito de Pavant emmène régulièrement avec lui des passionnés ou des curieux. Une manière pour lui de remercier sponsors et partenaires, mais aussi d'initier au plaisir de la mer

Il y a quelques jours il a pris la mer avec Régine et son mari, deux auditeurs de France Bleu. Pendant trois heures, ce sont eux qui ont tenu la barre et hissé les voiles. Une expérience que Régine n'est pas prêté d'oublier : "C'était exceptionnel ! Maintenant je vais pouvoir imaginer Kito sur son bateau lorsqu'il fera des courses.....je suis ravie d'avoir pu vivre cette expérience", s'enthousiasme-t-elle.

"Il faut qu'il y a de plus en plus de gens qui profitent de ce bijou qu'on a devant les yeux, avec les conditions météorologiques idéales qu'on a. La méditerranée est un peu le parent pauvre de la discipline par rapport à l’Atlantique, regrette le vainqueur de la Solitaire du Figaro 2002. On a _envie de créer une émulation_, d’attirer des spectateurs, des auditeurs, mais aussi des chefs d’entreprise susceptibles de sponsoriser des jeunes de la région  qui ont envie d'avoir la même vie que moi. Et pour ça il faut qu'il y ait une communion de toute une région."

Après sa victoire en 2002, une vingtaine de nouveaux coureurs avaient rejoint Port Camargues pour s'entraîner. Kito de Pavant espère bien un phénomène similaire en cas de beau résultat en novembre prochain. 

Dans les prochains jours, il partira en mer pour deux sessions d'entraînement de cinq jours. Le départ de la course doit être donné le 4 novembre à Saint-Malo. Les plus rapides rejoindront en une semaine Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. 

Régine, hisse l'une des voiles du "Made in Midi" sur les conseils de Kito de Pavant - Radio France
Régine, hisse l'une des voiles du "Made in Midi" sur les conseils de Kito de Pavant © Radio France - Elena Louazon