Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Pas d'activités nautiques à Nancy pour cause de chantier

mardi 31 juillet 2018 à 19:15 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

C'est une conséquence imprévue d'une opération de vérification des berges de la Meurthe dans l'agglomération nancéienne : il n'y a plus suffisamment d'eau à la base nautique pour maintenir les activités kayak et aviron. Tous les stages sont annulés pendant dix jours.

Des bancs de terre apparaissent, empêchant toute activité nautique
Des bancs de terre apparaissent, empêchant toute activité nautique © Radio France - Isabelle Baudriller

Nancy, France

Depuis ce mardi, plus d'activité nautique à Nancy ! C'est la conséquence malheureuse d'une opération menée actuellement par la métropole. Pendant deux semaines, elle fait inspecter par une entreprise les tirants et les palplanches qui assurent le maintien des berges de la Meurthe. Opération menée entre la piscine du Lido à Tomblaine et le barrage de Nancy-Malzéville sur une distance d'un peu plus d'un kilomètre. 

Les techniciens effectuent pendant deux semaines une vérification du dispositif de maintien des berges de la Meurthe - Radio France
Les techniciens effectuent pendant deux semaines une vérification du dispositif de maintien des berges de la Meurthe © Radio France - Isabelle Baudriller

Pour que les techniciens puissent vérifier l'état du dispositif à bord de leur bateau, le niveau d'eau dans cette portion a dû être abaissé d'un mètre. Mais la métropole n'imaginait pas les répercussions en amont, sur le pôle nautique : des bancs de terre émergent, il n'y a plus assez d'eau pour maintenir les activités kayak et avirons. Les stages sont annulés toute la durée du chantier, c'est-à-dire jusqu'au 10 août.

"Le problème, c'est que nous ne pouvons plus faire naviguer les embarcations motorisées qui sont à la fois les bateaux pédagogiques et de sécurité", explique Claude Pourchet, directeur des sports à la métropole du Grand Nancy, "il faut un minimum de fond et aujourd'hui ce n'est plus le cas."

Une dizaine de stages annulées au club d'aviron

Au pôle nautique, le club d'aviron a donc annulé ce lundi une dizaine de stages pour enfants, ados et adultes organisés sur les deux semaines de l'opération. Soit une perte estimée entre 2 000 et 3 000€. "Les stages d'été, c'est une part importante de l'activité du club", souligne Léo Ronchard, éducateur. "Ça permet à des personnes de découvrir la discipline et de faire une première phase de recrutement pour la saison 2018-2019." 

"C'est effectivement pénalisant pour les clubs jusqu'au 10 août", reconnaît Claude Pourchet, "c'est sûr que ç'a été une surprise et un problème dans leur organisation. A l'avenir, on va travailler en concertation avec les clubs, VNF (Voies navigables de France) et les services techniques de la métropole pour essayer de trouver la solution la moins préjudiciable possible." En attendant, la métropole prévoit un dédommagement des clubs d'aviron et de kayak d'environ 2 500€ chacun.