Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'abbaye du Mont-Saint-Michel a perdu deux tiers de sa fréquentation en 2020

Sans surprise, l'année 2020 n'a pas été bonne pour l'abbaye du Mont-Saint-Michel. D'après le décompte du centre national des monuments, l'édifice n'a attiré que 460 000 visiteurs sur toute l'année, soit 33% de la fréquentation habituelle.

L'abbaye du Mont-Saint-Michel n'a enregistré que 460 000 visites en 2020.
L'abbaye du Mont-Saint-Michel n'a enregistré que 460 000 visites en 2020. © Radio France - Lucie Thuillet

L'épidémie de Covid n'a pas épargné l'abbaye du Mont-Saint-Michel. La merveille des bords de Manche n'a enregistré que 460 000 entrées sur toute l'année 2020. C'est bien loin des 1 400 000 personnes qui avaient été convaincues par l'édifice en 2019. Une baisse importante qui trouve beaucoup d'explications dans la crise sanitaire en cours.

(Beaucoup) moins de jours ouvrés

Sur toute l'année, l'abbaye du Mont-Saint-Michel a dû fermer pendant 5 mois au total. Les deux confinements auront eu raison de la fréquentation du site manchois. Et notamment le second, qui a marqué la fin de l'année touristique sur place. L'abbaye est effectivement portes closes depuis le 30 octobre, date du coup d'envoi du reconfinement.

Des touristes moins nombreux

Conséquence également de la crise sanitaire, les touristes étrangers ont été moins présents pour répondre à l'appel. Si les visiteurs européens n'étaient déjà pas légion, ceux venant d'en-dehors de nos frontières continentales étaient tout simplement absents. Un phénomène encouragé en plus par l'instauration d'une jauge limite, un système pénalisant sur un site habitué à recevoir des milliers de personnes en même temps.

Du positif ?

Dans ce tableau bien noir, il reste un peu de positif pour l'abbaye du Mont-Saint-Michel. L'année 2020, et l'été en particulier, a été celle du tourisme local. Les Français se sont recentrés sur leur patrimoine national. Une véritable bouffée d'air frais pour le site qui a permis de sauver en partie les meubles. 

Il s'agit là même d'un avantage non négligeable sur les monuments parisiens. A titre d'exemple, l'abbaye du Mont-Saint-Michel est devenue le lieu le plus fréquenté de 2020 pour le centre national des monuments. Passant même devant l'arc de Triomphe (428 642 visites), elle arrive en tête sur plus d'une centaine de monuments de tout le pays. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess