Culture – Loisirs

L'arrivée de Cultura préoccupe les libraires du Mans

Par Julien Jean, France Bleu Maine mercredi 13 septembre 2017 à 18:47

Photographie d'illustration
Photographie d'illustration © Maxppp - Jean-Yves DESFOUX

La date de l'inauguration est désormais connue. L'enseigne Cultura ouvrira son magasin du Mans le mercredi 20 septembre en zone nord. Une nouvelle concurrence pour les librairies indépendantes du centre.

C'est l'arrivée d'un mastodonte des produits culturels que les libraires indépendants du Mans ne voient pas d'un bon œil. Cultura ouvrira ses portes mercredi 20 septembre à 9h en zone nord du Mans. Installé dans le Parc manceau à côté d'Alinéa, ce magasin de 2 000 m² proposera livres, BD, CD et des arts créatifs. "Cela n'est pas une bonne nouvelle surtout qu'au Mans avec 3 librairies indépendantes labellisées, on était déjà bien loti. On ne peut pas dire que l'on est une zone en déshérence culturelle" estime Marie-Adélaïde Dumont, la gérante de la librairie Doucet.

Mais Stéphan Pincivy, le directeur du Cultura du Mans se veut rassurant. "Les indépendants ne doivent pas avoir peur. Moi cela fait longtemps que je suis dans le groupe, et je peux vous dire que Cultura n'a jamais fait fermer une librairie. Que ce soit Thuard, Doucet ou Bulle, ils font un travail formidable. Nous ne sommes pas concurrents, nous sommes complémentaires" martèle-t-il. L'enseigne affirme vouloir proposer à ses clients de "vivre une nouvelle expérience", un concept innovant avec "des ateliers, des concerts et des showcases".

La richesse du catalogue des indépendants

Anne-Sophie Thuard, dont la librairie éponyme fête cet automne ses 30 ans, observe avec vigilance l'arrivée de ce nouvel acteur du livre sur la métropole mancelle. "La concurrence est là, c'est un fait. Mais je pense qu'on a eu le temps ces trois dernières décennies de montrer à nos clients que l'on fait un travail de fond, de service et de conseil grâce à nos 22 salariés". Elle se souvient également de l'ouverture de la Fnac, il y a 25 ans qui contrairement à ce que les gens pouvaient dire à l'époque "ne les a pas mangé". Thuard met aussi en avant la richesse de son catalogue. 55 000 références, comme chez Doucet la librairie historique du Mans qui compte elle 26 salariés à temps plein.

La menace Amazon

"On va faire avec ce nouveau concurrent" explique Marie-Adélaïde Dumont qui a déjà procédé en cette rentrée à quelques changements. Doucet dispose depuis quelques jours d'un nouveau rayon Beaux Arts. "On s'adapte, cela nous oblige à faire mieux". Mais alors que le marché du livre est en repli depuis 2009, Anne-Sophie Thuard relativise la concurrence de Cultura. "Notre principal concurrent est une société américaine qui s'appelle Amazon. C'est bien plus grave pour nous".