Culture – Loisirs

L'Art Nouveau est-il passé de mode ?

Par Magali Fichter, France Bleu Sud Lorraine mercredi 22 février 2017 à 7:40

La maison Bergeret à Nancy (illustration)
La maison Bergeret à Nancy (illustration) © Maxppp -

C'est LA spécialité de Nancy dans le domaine du patrimoine. Meubles, bijoux, verreries : les commissaires-priseurs dénichent encore régulièrement de très belles pièces dans les greniers lorrains. Mais trouvent-elles encore preneurs ? Les professionnels répondent.

La grosse tendance Art nouveau d'il y a quelques années s'est un peu essoufflée. Pourtant, il y a dix, quinze, vingt ans, on voyait des motifs floraux et des arrondis typiques de l'Art nouveau un peu partout. Les marques grand public s'inspiraient de ce courant, et dans les ventes aux enchères, les pièces originales s'arrachaient entre des acheteurs venus notamment du Japon et des Etats Unis.

Quand il y a une grande exposition sur l'Art Nouveau, il y a un renouveau du marché : on veut avoir un objet comme celui qu'on a vu au musée - Maître Sylvie Teitjen

Maitre Sylvie Teitjen, commissaire priseur à Nancy, s'en souvient : "Les années après 1999, notamment, après la grande exposition qui a eu lieu à Nancy. Elle a fait venir beaucoup de monde, beaucoup de touristes. Après ça, on a eu des sommes importantes. Quand il y a une grande exposition, il y a un renouveau du marché : on veut avoir un objet comme celui qu'on a vu au musée".

On achète moins, mais plus cher et plus rare

Mais aujourd'hui, le soufflet est un peu retombé, même si l'Art nouveau a toujours ses adeptes : Les musées, les fondations mais aussi les riches collectionneurs, qui peuvent payer des dizaines de milliers d'euros et qui vont privilégier les pièces uniques, rares... et pas trop massives ! Le commissaire priseur Pierre Perrin constate une tendance au minimalisme : "On a peut- être moins l'esprit de l'accumulation, du cabinet de curiosités, avec plein de choses partout. Aujourd'hui, on est plus dans la sélection. Des murs blancs, quelque chose de très épuré, et si on peut faire ressortir une pièce Art nouveau, on le fera."

Maître Perrin précise par ailleurs qu'il continue de découvrir de nombreuses pépites Art Nouveau lorsqu'il organise des ventes, et surtout dans la région de Nancy. Alors jetez un coup d'oeil dans votre grenier : on ne sait jamais, peut-être que vous trouverez des trésors.