Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

L'artiste nîmois José Pirès est décédé

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le peintre, sculpteur et graveur José Pirès avait été admis dans la soirée du vendredi 3 janvier au CHU de Nîmes, où il est mort dans la nuit des suites d'un malaise cardiaque. Il avait 64 ans.

L'artiste natif de Nîmes, José Pirès
L'artiste natif de Nîmes, José Pirès © Radio France - Tony Selliez

L'artiste José Pirès est mort dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 64 ans, après avoir été admis à l'hôpital Carémeau pour un malaise cardiaque. Après avoir fait ses études d'art au Brésil puis aux Beaux-Arts de Nîmes, il s'est rapproché de la culture du Sud : "il avait souhaité vivre quelques années en Camargue, pour être très près de cette terre de mirages, du taureau et du cheval", raconte Daniel-Jean Valade, adjoint à la Culture à la Mairie de Nîmes. 

"Il avait un immense talent. On avait exposé ensemble à Lyon, à Vérone... la peinture, c'était une grande partie de sa vie, et, ça fait un vide", raconte Michel Tombereau, un artiste peintre qui l'avait rencontré dans les années 1960. Eddie Pons, illustrateur, en garde lui aussi un excellent souvenir . Il le connaissait lui aussi depuis plus de 40 ans : "Il travaillait énormément, comme un artisan. Sa peinture était généreuse, joyeuse, et alors qu'on le voyait partout, il ne se la racontait pas du tout !" se souvient-il.

Passionné de tauromachie, à la fois expert en peinture, scuplture, gravure, il a imaginé deux affiches des Ferias de Nîmes. Il a également réalisé d'immenses fresques qui ornent le Colisée 3, extension des locaux de la Métropole. Son "oeuvre la plus représentative de son art" selon Daniel-Jean Valade, un portrait de l'abbé Pierre tout en mosaïque, est visible sur la place du même nom à Nîmes, juste derrière la Cathédrale, un lieu qu'il fréquentait pour réfléchir et méditer. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu