Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

L’auteur de Dogora, le compositeur haut-savoyard Etienne Perruchon est mort

Etienne Perruchon était un compositeur éclectique, il a écrit des musiques de films ou de théâtre. Il a signé notamment la musique des Bronzés 3 de Patrice Leconte. L’an prochain on aurait fêté les 20 ans de DOGORA, sa grande œuvre chorale créée à la demande de la ville de Chambéry.

Etienne Perruchon
Etienne Perruchon © Maxppp - Norbert FALCO

Saint-Gervais-les-Bains, France

Étienne Perruchon avait 61 ans, il était malade depuis plusieurs années. S’il a créé de multiples œuvres dans des genres très variés, il est surtout connu pour ses musiques de film. Il a travaillé à de multiples reprises avec Patrice Leconte et notamment pour les bandes originales des Bronzés 3, le Magasin des suicides et La guerre des Miss

Création en 2000 de Dogora

L'année 2000 la ville de Chambéry lui commande une oeuvre. Étienne Perruchon créé Dogora. 

Dogora, grande œuvre chorale en dogorien, un pays d’Europe Centrale imaginé par Etienne Perruchon. 

Il avait encore plein de projets, il s'enthousiasmait pour tout. Son œil s'allumait à chaque fois qu'on parlait de quelque chose de nouveau - le réalisateur Patrice Leconte

Patrice Leconte a appris le décès de son ami avec beaucoup de tristesse et d’émotion."Il était malade mais il avait cette énergie de vie formidable, il voulait vivre." 

Au théâtre de Bonlieu à Annecy, Patrice Leconte et Etienne Perruchon, ami et collaborateur - Maxppp
Au théâtre de Bonlieu à Annecy, Patrice Leconte et Etienne Perruchon, ami et collaborateur © Maxppp - Norbert FALCO

Le réalisateur raconte sa rencontre "baroque" avec Etienne Perruchon, quand il est allé le voir dans les coulisses de Théâtre de l’Odéon à Paris, il y a plus de dix ans. Patrice Leconte dit avoir écouté Dogora quatre-vingt fois de suite. "Je n’ai pas compté, c’était incroyable. J’ai fait un film à partir de ce chœur d’enfant. Quand je lui ai montré le film inspiré par cette musique, il s’est écroulé, en pleurs. Repenser à ça, ça me remet dans le même état..." 

L'hommage de Patrice Leconte à son ami

"C'était un zébulon" 

Si Etienne Perruchon est né en 1958 en région parisienne, il a toujours revendiqué ses racines haut-savoyardes. Le compositeur a passé une partie de son enfance au pied du Mont-Blanc, à Saint-Gervais où sa mère était directrice d’école et où il a pris ses premiers cours de piano avec la cycliste Jeannie Longo

C’était un zébulon avec une énergie incroyable et une immense générosité envers les gens." - Salvador Garcia, directeur de la scène nationale d’Annecy 

ECOUTEZ Salvador Garcia, directeur de la scène nationale d’Annecy.

Compositeur pointilleux, Etienne Perruchon a signé sa première commande en 1981. Il a ensuite enchaîné les musiques de pièces de théâtre et musiques de film en collaborant avec de nombreux et prestigieux réalisateurs et metteurs en scène. 

C’était un super mec. Quelqu’un capable de faire des tas de choses différentes et de ne pas se coincer dans un truc." - Alain Benzoni, directeur du théâtre La Toupine à Thonon-les-Bains

"Pour lui, la musique était faite pour toucher les gens", explique Salvador Garcia. Le directeur de la scène nationale d’Annecy se souvient du public "qui pleurait à la fin de ses concerts (Dogora et Tchikidan) et je n’avais jamais vu ça. Il avait un sens du populaire et du contact qui se ressent très très fort dans sa musique"