Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Bernard Minier, Toulousain dans l'âme, se confie sur son dernier polar qui se déroule dans les Pyrénées

-
Par , France Bleu Occitanie

"La Vallée", le dernier thriller de Bernard Minier, est sans doute un des best-sellers de l'été. L'auteur de polar qui a grandi à Montréjeau, en Haute-Garonne, retrouve son héros, un policier toulousain. Invité de France Bleu Occitanie, il raconte son attachement à la région.

Bernard Minier a grandi au pied des Pyrénées
Bernard Minier a grandi au pied des Pyrénées © Maxppp - Iñaki Porto

Connaissez-vous Bernard Minier ? Cet auteur, qui a grandi à Montréjeau, en Haute-Garonne a sorti son huitième roman en mai dernier. Dans ce polar, qui cartonne, intitulé "La Vallée" (aux Editions XO), on retrouve son héros, le policier toulousain Martin Servaz qui enquête sur des meurtres horribles dans les Pyrénées, tout en cherchant son ex compagne disparue. L'enquêteur se retrouve bloqué avec les habitants de la vallée après un éboulement, alors que rôde donc un mystérieux tueur.

Un auteur attaché au territoire toulousain 

Bernard Minier n'a pas choisi les Pyrénées au hasard. Il reste attaché à l'Occitanie même en n'y vivant plus : "C'est toujours bien d'avoir un territoire quand on écrit des polars. Le territoire c'est comme un microcosme de la société". Et il ajoute : "J'ai encore envie de raconter des choses ici, et il se passe tout le temps des choses. Je reçois la Dépêche tous les jours dans ma boîte aux lettres même si je suis loin. Ça me permet de rester à jour et voir ce qu'il se passe. On a beaucoup parlé des municipales par exemple." 

Un prochain roman sur les municipales à Toulouse ? "Peut-être pas jusque là, sourit Bernard Minier. Mais je vois ce qui se passe avec la crise d'Airbus, c'est dramatique. En 2020, il va se passer encore beaucoup de choses, on va avoir une crise économique majeure. Le polar, c'est fait pour distraire, ça doit être palpitant ; malgré tout on a aussi ce devoir sacré de rendre compte de l'époque et de l'état du monde."

On a ce devoir sacré de rendre compte de l'époque et de l'état du monde."- L'écrivain Bernard Minier

Bernard Minier se confie sur son dernier polar

Des références à l'actualité 

Par ailleurs, ce thriller résonne étrangement avec l'actualité. Certaines références sont bien sûr intentionnelles. Ainsi, la population de la vallée se retrouve coupée du monde et Bernard Minier s'est inspiré de l'éboulement qui a eu lieu en 2019 sur la route entre Andorre et la France. Il avait fallu 15 jours pour la rouvrir. Mais ce "confinement" forcé fait écho évidemment aussi à ce que l'on a vécu avec la crise du Covid-19.  "C'est étrange car j'ai terminé ce roman l'hiver dernier, or on trouve des enfants qui ne vont plus à l'école, des parents qui se retrouvent au chômage technique parce qu'ils ne peuvent plus quitter la vallée. C'est assez curieux", raconte l'écrivain. 

Autre référence : la révolte de la population contre les élites et la police, qui fait écho aux gilets jaunes . "Là ce ne sont pas des gilets jaunes, mais une population qui panique, qui ne se sent pas protégée et se révolte contre les gendarmes ou encore la maire." 

Un énorme succès 

Ce roman, tiré pour l'instant à 130.000 exemplaires s'annonce en tout cas comme un grand succès de librairie. Peut-être même plus que Glacé, le premier livre de Bernard Minier publié en 2011, qui a été vendu à près de 650.000 exemplaires, traduit en 22 langues et adapté en série télé. "Entre La Vallée et la parution de 'M. le bord de l'abîme' en poche (son précédent roman), on en était à 100.000 exemplaires vendus le premier mois", indique l'auteur.

La Vallée, XO Editions, 21,90 euros, 528 pages. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess