Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'avenir du festival Reggae Sun Ska menacé après un courrier des maires de Pessac, Talence et Gradignan

-
Par , France Bleu Gironde
Talence, France

Le Reggae Sun Ska, plus grand festival du genre en Europe, n'aura probablement pas lieu sur le campus bordelais cet été. Les maires de Pessac, Talence et Gradignan ne veulent plus l'accueillir, en raison de nuisances sonores. Mais par cette décision, l'avenir même de l'événement serait menacé.

Dans un courrier, les maires de Pessac, Talence et Gradignan se plaignent des nuisances sonores causées par le Reggae Sun Ska.
Dans un courrier, les maires de Pessac, Talence et Gradignan se plaignent des nuisances sonores causées par le Reggae Sun Ska. © Maxppp - Guillaume Bonnaud

L’édition 2018 du Reggae Sun Ska est menacée. Le festival de musique reggae, l’un des plus grands d’Europe, a pour habitude de s’installer sur le campus universitaire, à cheval sur les communes de Pessac, Talence et Gradignan. Toutefois, les maires de ces trois villes ont adressé un courrier, le 20 décembre dernier, aux organisateurs. Ils s'opposent à ce que l’événement se réinstalle chez eux cet été. 

La présence du festival sur le campus ne devait être que temporaire

Parmi les principales raisons, il y a les nuisances sonores qui seraient causées par le Reggae Sun Ska. Un argument que récuse Fred Lachaize, le directeur du festival : “Nous respectons les limitations sonores, ainsi que les horaires définis conjointement avec la préfecture. Le festival peut sans doute faire un peu de bruit quand on dort les fenêtres ouvertes, mais nous terminons à 3 heures du matin”.

Toutefois, en filigrane, il y a aussi une raison administrative. L’événement ne devait être présent sur le campus que de manière temporaire, initialement pour trois éditions. "2017 devait être la dernière année où le festival se déroulait dans nos communes, explique Emmanuel Sallaberry, le maire de Talence. Malgré les plaintes, nous avons tenu notre part du contrat. Nous voulons simplement rappeler aux organisateurs qu'il est temps qu'ils repartent dans le Médoc"

Les organisateurs n’envisagent pas d’annuler le Reggae Sun Ska

Cette interdiction tombe au plus mauvais moment pour le Reggae Sun Ska. Le festival est actuellement en retournement, à la suite de difficultés financières. Cependant, la structurre, qui emploie 15 salariés, n’envisage pas de faire une année blanche. “Nous avons déjà pris des engagements et signé des contrats avec des artistes. On ne peut pas se permettre d’annuler l’édition de cette année, car cela entraînerait la fin définitive de l’événement”, précise Franck Lachaize.

Alors l’événement va-t-il faire un retour dans le Médoc, sa terre d’origine ? Oui, de manière certaine, en 2019. Les bureaux des organisateurs vont rejoindre un nouveau pôle culturel, et le festival suivra. Pour 2018, cette solution de secours serait sérieusement envisagée, mais n’est, pour l’heure, qu’à l’état de projet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess