Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

L'avocat lillois Antoine Chaudey remporte le premier prix du jury du concours de plaidoiries du Mémorial de Caen

dimanche 28 janvier 2018 à 23:06 Par Esteban Pinel, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Nord

Antoine Chaudey, avocat au barreau de Lille, a remporté le premier prix du jury du concours de plaidoiries pour les droits de l'Homme du Mémorial de Caen, dimanche 28 janvier, avec un oral sur l'Etat d'urgence en France.

Antoine Chaudey, au centre, a convaincu le jury.
Antoine Chaudey, au centre, a convaincu le jury. © Radio France - Esteban Pinel

Caen, France

Antoine Chaudey est le nouveau lauréat du concours des plaidoiries du Mémorial de Caen pour les droits de l'Homme, catégorie avocats.  Le Lillois, qui a prêté serment en 2014, a convaincu le jury, dimanche 28 janvier, avec un oral sur l'Etat d'urgence en France. l'avocat de 29 ans a cité le cas d'un certain Maxime, un assigné à résidence. Le vainqueur n'a pas tiré la couverture à lui, espérant simplement "avoir réussi à faire passer un message".

Je pense que la France est à un tournant de son histoire, après les événements dramatique qu'elle a connus. La mise en œuvre de l'Etat d'urgence comporte un certain nombre de risques, et il me paraît important de se questionner sur le bien fondé de ces mesures."

A noter le prix du public reçu par Alexandra Dumitresco et son texte sur Taner Kilic, président de la section turque d'Amnesty International, et emprisonné depuis juin dernier par le pouvoir turc. "Il est accusé d'appartenir à un groupe terroriste. Une limite a été franchie. Le pouvoir turc a fait emprisonner 22 avocats. C'est là que l'on mesure la chance que nous avons, en France, de pouvoir plaider dans un pays démocratique."

Dans la catégorie des lycéens, vendredi 26, c'est Sophia El Mountassir-Bila, élève marocaine au lycée français de Casablanca qui l'avait emporté. Et samedi, c'est Vincent Niclot qui avait convaincu le jury dans la catégorie des élèves avocats.

Le tout devant une salle copieusement garnie chaque jour du concours.

Entre 2.000 et 3.000 personnes ont assisté aux plaidoiries chaque jour. - Radio France
Entre 2.000 et 3.000 personnes ont assisté aux plaidoiries chaque jour. © Radio France - Esteban Pinel