Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Cergy : l'Axe-Majeur reconnu patrimoine d'intérêt régional

-
Par , France Bleu Paris

Le monument cergyssois, l'Axe-Majeur, vient d'être distingué Patrimoine d'intérêt régional. Il vient d'en recevoir le label par la région Île-de-France et pourra ainsi bénéficier d'aides financières supplémentaires.

Reliant le quartier de l'horloge jusqu'aux étangs artificiels de Cergy-Neuville, l'Axe majeur est désormais reconnu comme patrimoine régional.
Reliant le quartier de l'horloge jusqu'aux étangs artificiels de Cergy-Neuville, l'Axe majeur est désormais reconnu comme patrimoine régional. © Maxppp - Olivier Boitet

L'Axe-Majeur qui est en pleine rénovation à Cergy (Val-d'Oise) vient d'obtenir le label "Patrimoine d'intérêt régional" de la région Île-de-France. Cette  reconnaissance créée en 2017 permet de doter les monuments d'aides pour leur restauration.

L'Axe Majeur avec ses grandes colonnes blanches et sa passerelle rouge sont l'oeuvre de Dani Karavan. Il a été installé dans l'axe de la Défense et relie le quartier de l'horloge jusqu'aux étangs artificiels de Cergy-Neuville depuis les années 1980.
L'Axe Majeur avec ses grandes colonnes blanches et sa passerelle rouge sont l'oeuvre de Dani Karavan. Il a été installé dans l'axe de la Défense et relie le quartier de l'horloge jusqu'aux étangs artificiels de Cergy-Neuville depuis les années 1980. © Maxppp - Olivier Boitet

Le label "Patrimoine d'intérêt régional" ne concerne que les sites qui ne sont pas classés ou qui ne sont pas inscrits aux Monuments historiques du patrimoine francilien. La candidature de l'Axe-Majeur avait été portée par l'association Axe majeur, en lien avec les collectivités territoriales (Agglomération de Cergy-Pontoise, département du Val-d'Oise, région Île-de-France).

Symbole de la ville nouvelle

La labellisation de l'Axe-Majeur marque la reconnaissance par la Région de l'importance patrimoniale du site et une volonté de pérennisation de cette oeuvre contemporaine unique en son genre", se réjouit l’association Axe majeur.  

L'installation monumentale avec ses grandes colonnes blanches et sa passerelle rouge sont l'oeuvre de Dani Karavan. 

Reliant le quartier de l'horloge jusqu'aux étangs artificiels de Cergy-Neuville, l'Axe-Majeur a été réalisé dans les années 1980 dans la continuité de la perspective de la Défense. 

Il est rapidement devenu le symbole de la ville nouvelle avec douze stations dont la passerelle avec ses portiques, qui surplombe le bassin et qui franchit l'Oise. 

L'installation monumentale de l'Axe-Majeur à Cergy dans le Val-d'Oise symbolise la ville nouvelle.
L'installation monumentale de l'Axe-Majeur à Cergy dans le Val-d'Oise symbolise la ville nouvelle. © Maxppp - Olivier Boitet

En septembre 2019, 23 sites avaient déjà été distingués par ce label "Patrimoine d'intérêt régional" comme la halle aux fromages à Coulommiers (Seine-et-Marne), emblématique du commerce des spécialités briardes, édifiée en 1887 par l'architecte Jules Chevallier.

Deux cents sites labellisés

La Région vise les 200 sites labellisés d'ici à la fin de la mandature (2021 ou 2022). Pour l'instant, elle en a reconnu une centaine dont neuf gares : celles de Bougival, d'Epinay-sur-Seine, ou même, celle plus moderne, de la Plaine-Stade-de France (station RER).

La certification "Patrimoine d'intérêt régional" a été créée il y a un peu plus de deux ans. Elle permet d'octroyer des aides à des sites (témoignages du passé industriel, scolaire, fresques murales, gares, patrimoine culinaire...) qui pourraient présenter un intérêt historique et touristique.

Des aides pour financer des travaux

Les aides financières (500.000 euros maximum et 30 000 euros supplémentaires pour la valorisation du site) permettent de financer des travaux de restauration ou d'aménagement

La passerelle de l'Axe-Majeur par exemple est en fin de restauration. Malgré le confinement, le chantier devrait s’achever dans quelques jours. La structure métallique longue de 330 mètres va retrouver son rouge étincelant. Une rénovation qui aura coûté au total 650 000 euros hors taxes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess