Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'économie azuréenne commence à pâtir du Coronavirus

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Nice et Menton s'engagent dans des procédures de remboursement colossales des billets du Carnaval et de la Fête des citrons annulés précipitamment. "La santé avant l'économie" avait justifié Christian Estrosi en milieu de semaine. Hôteliers et restaurateurs dressent la facture du manque à gagner.

Annulation du Carnaval : Le Roi reste sur la place Masséna jusqu'à sa crémation, comme le veut la tradition dimanche.
Annulation du Carnaval : Le Roi reste sur la place Masséna jusqu'à sa crémation, comme le veut la tradition dimanche. © Radio France - Pauline Renoir

Une troupe du Carnaval a plié bagages mercredi, laissant l'hôtel de France dans le centre-ville de Nice avec plusieurs chambres vides. Le propriétaire, Hugues de Vogüé se lance dans une opération séduction auprès des clients pour qu'ils n'annulent pas leur arrivée. "On reçoit quatre ou cinq appels par jour de clients qui hésitent à annuler parce que les corsos du Carnaval ne vont plus défiler samedi," explique l'hôtelier.

"C'était un peu la douche froid quand on a appris l'annulation," déplore Baptiste le manager de l'établissement. Mais plutôt que de baisser les bras, cet hôtelier redouble d'inventivité. "On propose un programme de week-end aux clients : des balades, des visites, il n'y a pas que le Carnaval à Nice," sourit-il. 

Au Servotel de Nice Saint-Isidore désormais bien relié au centre-ville par le tramway, les touristes sont en balade et il n'y a pas encore d'annulation. "On prend les devants, on programme des visites du côté d'Antibes et de Vallauris," confie Denis Cippolini le président de la Fédération de l’hôtellerie restauration tourisme Côte d'Azur. 

Musées gratuits ce week-end à Nice 

La Ville de Nice instaure la gratuité dans les musées municipaux pour les touristes qui maintiennent leur séjour à Nice malgré les fêtes annulées et les craintes d'épidémie de Coronavirus. Il est aussi question d'ouvrir la Halle Spada (avenue Simone Veil) aux touristes pour qu'ils viennent admirer les Chars du Carnaval. Des chars désormais au repos. 

Mais Rudy Salles, adjoint au tourisme à la mairie de Nice salue quand même une belle édition du Carnaval 2020. "On a affiché complet pour tous les corsos et défilés, c'est historique !" Les touristes chinois n'étaient pas au rdv, mais les Français et les Russes sont venus compenser ce manque dans les tribunes. Le remboursement des billets va coûter 500.000 euros à la Ville de Nice

Jusqu'à 900.000 euros de perte pour la Ville de Menton

A Menton, contrairement à Nice, l'annulation intervient au milieu de la fête. Les chars de citron devaient parader jusqu'à mardi. Bilan des pertes en remboursement de billets : entre 700 et 900.000 euros aux frais de la ville.   Beaulieu-sur-Mer annule le carnaval des enfants et le marché italien qui se tient tous les premiers dimanche du mois. Les exposants : des azuréens et des italiens qui font venir leurs produits de Ligurie redoutent des suppressions en cascades de leur marché partout dans le département.

La Chambre de Commerce et d'Industrie Côte d'Azur (CCI) et le Comité Régional de Tourisme PACA (CRT) sont en contact avec les professionnels du tourisme pour mesure le manque à gagner pour ce mois de février sur la Côte d'Azur. 

Le reportage de France Bleu Azur 

"Des troupes du Carnaval annulent leur réservation dans notre hôtel, c'est la douche froide"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu