Culture – Loisirs

L'écrivain alsacien Agnès Ledig : "Dans la vie, on peut rencontrer de belles personnes comme celles de mes romans"

Par Olivia Cohen, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass lundi 20 mars 2017 à 11:56

L'Alsacienne Agnès Ledig, ex-sage femme devenue auteur à succès
L'Alsacienne Agnès Ledig, ex-sage femme devenue auteur à succès © Maxppp -

L'Alsacienne Agnès Ledig, ex-sage femme devenue auteur star, devance Guillaume Musso et Franz-Olivier Giesbert : son dernier livre "De tes nouvelles" paru le 1er mars est déjà best-seller. L'auteur explique son succès parce que dans ses romans, elle "parle de la vraie vie, avec de belles personnes".

Cette ex-sage femme est devenue écrivain à succès, après la mort de son fils d'une leucémie en 2006. Les livres de l'Alsacienne Agnès Ledig se vendent comme des petits pains, devant ceux de Guillaume Musso et Franz-Olivier Giesbert :

Je ne m'attendais pas à un tel succès, mais ce qui me fait le plus plaisir, c'est la communauté de lecteurs fidèles qui me suit et qui attend impatiemment chacun de mes livres.

Son cinquième et dernier livre "De tes nouvelles", paru le 1er mars 2017 chez Albin-Michel, est déjà best-seller : il se vend à 1.000 exemplaires par jour et dès le lendemain de la publication, il était en tête des ventes sur le site Amazon en littérature francophone.

"Je parle de la vraie vie"

Ses romans, qu'on dit "feel good" en anglais, entendez "qui font du bien", sont comme un médicament à la morosité ambiante :

Vu le contexte, il y a tant de choses horribles qui se passent, si ça apporte quelque chose de positif aux lecteurs, c'est l'essentiel !

La plus célèbre des écrivains alsaciens, devenue même l'une des romancières préférées des Français, analyse ainsi son succès :

Je parle de la vraie vie, avec des drames et des lueurs d'espoir au bout du tunnel. Les lecteurs s'identifient.

On me dit que mes personnages sont trop beaux pour exister mais je pense que c'est faux : si on sait bien s'entourer, on peut rencontrer de vraies belles personnes dans la vie, comme je les invente dans mes romans.

Ses livres sont traduits en douze langues. Une de ses nouvelles, "Un Morceau de Pain", écrite au profit des Restos du Coeur, a été choisie pour servir de support à l'apprentissage du français en Afrique du Sud.

Agnès Ledig propose une séance de dédicaces ce samedi à Obernai, ce dimanche à Sélestat et le 4 avril à Mulhouse.